L’espace contemporain, situé au 5175, av. Papineau (coin Laurier) présentera, du 13 au 30 décembre 2017, « Vérité…Beauté…Zones de l’Humanité » une exposition individuelle de l’artiste Ormsby K. FORD. Le vernissage aura lieu, le samedi 16 décembre de 14h à 17h. Vous y êtes cordialement invités. (Entrée gratuite) Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12h à 18h, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 17h.

L’EXPOSITION « Vérité…Beauté…Zones de l’Humanité »

Dans le cadre de cette exposition, l’artiste Ormsby K. FORD nous présente sa pensée artistique dont le questionnement soutiens que « l’expression qu’une oeuvre peut être l’effet d’une individualité dans la conséquence d’une collectivité ». Pour ce faire, il s’exprime avec l’utilisation de la transformation continue, suivie d’une reconquête de celle-ci en combinant harmonieusement la photographie, la peinture et l’art numérique dans son exploration artistique. L’artiste nous suggère un langage plastique très personnalisé créant une cohabitation entre la matière et la représentation. Il provoque toutefois, une tension à son état brut, entre le combat ou le mariage de divers éléments qui reprendront par la suite, une certaine disposition spontanée.

L’exposition « Vérité…Beauté…Zones de l’Humanité » nous propose un corpus d’œuvres photographiques ou numérisées dont les images dénaturées, recomposées, redessinées avec divers techniques artistiques sont amalgamées dans un fond d’empâtements, un peu comme un bas-relief, créant des univers de formes aux effets technologiques et organiques. Une allégorie picturale s’exprimant soit par la lutte entre la lumière et la noirceur, entre la raison instrumentale et l’intuition, entre l’ordre et le désordre, ayant toujours comme trame de fond l’histoire humaine, autant dans ses limitations que dans l’espoir qu’il pourrait susciter.

L’ARTISTE – Ormsby K. FORD

Artiste multidisciplinaire d’origine jamaïcaine Ormsby K. Ford a développé son style très particulier où plusieurs univers artistiques s’entremêlent. Des images composées de motifs et formes photographiques, souvent dans une gamme de gris à partir de clichés ou de la numérisation sera par la suite dénaturée ou déconstruite et peintes avec divers outils comme le crayon, le stylo technique, le pistolet et l’encre à dessin afin de recréer de nouvelles formes et d’images. Ces images ainsi reconstruites sont marouflées sur un autre support et imbriquées sur de l’empâtement fait de matières acryliques diverses et peintes à l’huile. Il en résulte une cohabitation plastique, voir la cognition « technique » avec l’intuition infatigable. Un monde en tant que mécanisme confronté avec un monde en tant qu’organisme. Depuis 1985, Orsmby K. Ford a réalisé diverses expositions en solo et en collectif.