Créé en 1988 dans le cadre d’une campagne promotionnelle visant à mousser la fierté gatinoise, le Festival de montgolfières de Gatineau présenté par Loto-Québec en collaboration avec Desjardins célébrait cette année ses 30 ans.

Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis tout ce temps, et un peu aussi sur le site du parc de la Baie en fin de semaine, principalement dimanche et lundi. Qu’à cela ne tienne, l’amour des festivaliers pour leur événement a suffi à réchauffer les foules s’étant déplacées.

Même si le Festival débutait le jeudi 31 août, les caravaniers sont arrivés dès le mardi 29 août pour profiter notamment des activités spéciales entourant le 150e anniversaire du Canada dans la région de l’Outaouais. En fait, le Domaine des caravaniers Leisure Days affichait déjà complet le 18 août, soit 11 jours avant son ouverture. C’est près de 1 200 caravanes qu’abritait ce petit village gaulois.

Le Festival a été lancé sur la Scène Casino Lac-Leamy le jeudi avec un programme double qui incluait 2Frères et Les Cowboys Fringants. Le temps frisquet n’a pas empêché notre porte-parole Patrice Bélanger de se mettre en bedaine en compagnie du bassiste des Cowboys Jérôme Dupras pour sauter dans la foule et faire une séance de bodysurfing lors du spectacle survolté.

La soirée du vendredi, qui mettait en vedette Stéphane Rousseau, Cathy Gauthier, Philippe Laprise et Alexandre Barrette, a aussi été extrêmement populaire, démontrant une fois de plus l’amour des québécois pour l’humour. Nous ne pouvons passer sous silence la venue de Michel Louvain qui a offert à ses fans une prestation formidable combinant tous ses plus grands succès. Le spectacle Envolée 150 fut sans l’ombre d’un doute un moment marquant de la 30e édition. Plus imposante production du FMG depuis sa création, le spectacle concept présenté pour cette unique fois mettait entre autres en vedette Claude Dubois, Debbie Lynch-White, Martin Giroux, Martin Rouette, Philippe Touzel, Bryan Audet, Bruno Pelletier, Luce Dufault, Samian, Nicolas Pellerin, Geneviève Leclerc et Patrick Groulx (à l’animation). Plusieurs dizaines de milliers de festivaliers étaient sur place pour applaudir leurs artistes favoris qui ont cumulé les collaborations sur scène.

« Si j’avais à sélectionner un coup de cœur, ce serait probablement le spectacle Envolée 150 pour son audace, son originalité et son unicité! Il s’agit d’une des forces du FMG, c’est-à-dire de créer l’événement! Après neuf ans, je suis toujours aussi impressionné de la multiplicité de l’offre sur le site! » se surexclame le porte-parole Patrice Bélanger.

Le dimanche, le rockeur Éric Lapointe, dont la popularité ne se dément pas, réservait une surprise de taille aux festivaliers en s’adjoignant les services du gagnant de La Voix 5, son protégé Ludovick Bourgeois (fils du non moins célèbre Patrick Bourgeois des BB). Le Festival s’est terminé sur les airs country de Guylaine Tanguay et de ses invités le lundi soir.

Beaucoup de coups de cœur dans le cadre de cette 30e édition. Sur la Scène Hydro-Québec, l’accueil du mythique groupe UZEB. Si plusieurs s’entendent pour dire que les spectacles sous la pluie restent gravés dans les mémoires, bon nombre auront été servis avec les représentations enflammées de Martin Deschamps, de Laurence Jalbert et de Stéphanie St-Jean, qui se sont donnés pour la foule qui s’était déplacée, parapluie à la main.

Les activités et spectacles présentés en journée ont également prouvé que le FMG est un festival familial incontournable, alors que les jeunes ont eu droit à des apparitions extrêmement populaires des mascottes de la Pat’Patrouille.

Quant aux capricieuses, mais toujours aussi populaires, montgolfières, la température peu clémente aura permis de les voir à trois reprises, soit lors d’un vol captif, d’un vol libre et d’une illumination nocturne. Les formes spéciales de Simba et la baleine bleue ont grandement impressionné petits et grands!

La finale du Championnat junior Ultimate Strongman s’est quant à elle terminée par le couronnement de l’Anglais Paul Smith, suivi de Martynas Brusokas de la Lituanie et du Canadien Wesley Moose sur le podium. Les athlètes ont évolué devant des gradins remplis à craquer. Une foule record a été observée le samedi, qui encourageait ces jeunes âgés de 18 à 23 ans. Au terme de la compétition, l’Irlandais Matthew McCoy aura battu deux records du monde, dont un au soulevé de terre, en soulevant un poids de 950 livres!

Le comité organisateur et les irréductibles bénévoles sont demeurés fidèles au poste et, qui plus est, avec le sourire! La ministre du Tourisme, Julie Boulet, qui était de passage au FMG le vendredi soir, était d’ailleurs très impressionnée par la teneur de l’événement et l’organisation composée de 1 560 bénévoles.

« Pour cette première année à la présidence, j’ai été complètement fasciné par cette machine qui est rodée au quart de tour. La seule chose que nous ne pouvons contrôler, c’est la météo. Toutefois, nous sommes tristes que ce soit déjà terminé, tristes de devoir quitter cette deuxième famille avec qui nous avons passé les cinq derniers jours. Nos regards se tournent maintenant vers la 31e édition qui se déroulera du 30 août au 3 septembre 2018! » annonce Stéphane Riel, président du conseil d’administration.

Il est important de terminer en remerciant les nombreux et importants partenaires et bénévoles qui nous soutiennent depuis trois décennies et qui seront, espérons-le, encore avec nous pour les trente prochaines années.