Le 9 novembre dernier, Mme France Marcotte, propriétaire des galeries Québec Art et Douce Passion, avait le bonheur d’accueillir à la Galerie Québec Art l’artiste-peintre Madeleine Tailleur, à l’occasion du lancement de son livre L’œuvre d’une vie, ainsi que le vernissage de ses plus récentes œuvres, dont plusieurs figurent justement dans cet ouvrage. Les convives ont alors pu échanger avec l’auteure et admirer ses œuvres dans une ambiance chaleureuse, à l’image de Mme Marcotte.

MADELEINE TAILLEUR

Madeleine Tailleur est née en 1946 à Montréal. Elle fait ses études au Collège Marguerite Bourgeoys et se joint, par la suite, aux ateliers de Georges de Rome et Alex Bertrand. En 1975, elle établit son propre style et se crée une palette originale. Elle expose en galerie depuis le début des années 80. Elle peint des portraits et paysages dans une optique poétique qui lui est très personnelle. Les scènes choisies nous rappellent l’époque romantique, transparence, luminosité et fluidité caractérisent ses paysages. Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections privées d’importance.

LA GALERIE QUÉBEC ART

Située à Place-Royale dans le Vieux-Québec, la Galerie Québec Art, propriété de France Marcotte, présente des œuvres d’artistes talentueux et diversifiés aux nombreux visiteurs (plus de 2,3 millions par année) qui passent dans le secteur. Elle se démarque par ses œuvres créatives et de haute qualité, mais surtout par la variété de ses expositions. La propriétaire est une gestionnaire d’expérience qui a réalisé récemment son rêve avec l’acquisition de deux galeries dans le Vieux-Québec en 2015, la Galerie d’art Douce Passion, qui reçoit des œuvres pour les collectionneurs recherchant les œuvres de peintres de renom et la Galerie Québec Art, proposant des collections et des œuvres plus contemporaines.

GALERIE QUÉBEC ART | 40 rue Notre Dame | 418.692.8200 | galeriequebecart.com/

Sur la photo : L’artiste-peintre Madeleine Tailleur à gauche et France Marcotte, propriétaire des galeries Québec Art et Douce Passion, à droite

Crédit photo : Gérard Bouillon