Le Théâtre Denise-Pelletier reprend L’orangeraie de Larry Tremblay pour 3 soirs seulement à Montréal : les 28 février, 1er et 2 mars 2018. Le spectacle, créé en 2016 sur la scène du TDP dans une mise en scène de Claude Poissant (coproduction Théâtre du Trident), entreprend ensuite une tournée dans une douzaine de villes du Québec.

Rappelons que L’orangeraie, d’abord un roman de Larry Tremblay qu’il a lui-même adapté pour la scène, est une fable sur l’enfance et la guerre. L’œuvre romanesque a reçu de nombreux prix depuis sa publication en 2013, notamment le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire des collégiens, et a été traduite dans une quinzaine de pays. Les comédiens Éric Paulhus, Jean-François Casabonne et Mohsen El Garbi se joignent à l’équipe pour reprendre les rôles créés respectivement par Vincent-Guillaume Otis, Jack Robitaille et Ariel Ifergan qui reprendra quant à lui le rôle de Daniel Parent.

Une famille vit dans une orangeraie, là où les roses conversent avec la lune. Un obus traverse le ciel et tue les grands-parents d’Amed et Aziz, des jumeaux de neuf ans. Alors que les frères auraient pu vivre à l’ombre des orangers, la guerre vole leur enfance et trace en rouge leurs destins. Car Zahed, leur père, doit choisir entre ses deux fils pour se venger. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra traverser la montagne et consentir au plus grand des sacrifices. Des années plus tard, l’un des jumeaux – mais lequel ? – aspire à devenir acteur en Amérique. Aidé de Mikaël, un jeune enseignant en art dramatique, il cherche le chemin de la résilience.

Dans L’orangeraie, Larry Tremblay s’intéresse aux répercussions de la guerre, en particulier chez les enfants : « La guerre efface la frontière entre le monde des enfants et celui des adultes. C’est ce qui me guidait : montrer comment la guerre transforme et kidnappe l’enfance ! Dès que tu installes la haine dans le cerveau d’un enfant, que tu le programmes pour haïr, ce n’est plus un enfant. L’enfance doit être un monde de découverte, de curiosité, d’ouverture. »

Sobre, évocatrice, la mise en scène de Claude Poissant instaure une forme de spiritualité universelle, une paix qui agit comme un contrepoint à l’ignominie du récit […] On trouve dans cette poésie visuelle, tout comme dans le bouleversant monologue final du survivant, de quoi retrouver foi en l’humanité.
Christian Saint-Pierre, Le Devoir (2016)

[…] cette pièce dure, sans être larmoyante, réfléchie, sans être moraliste, vient éclairer un peu plus les zones d’ombre et les mécanismes qui mènent à une logique, celle de la terreur.
Emmanuel Martinez, QMI (2016)

 

Larry Tremblay a publié une trentaine de livres. Ses œuvres théâtrales, produites dans de nombreux pays, ont été maintes fois récompensées, certaines comme The Dragonfly of Chicoutimi et Le ventriloque font figure de classiques. Son roman Le Christ obèse a été finaliste au Prix littéraire des collégiens. L’orangeraie, couronné de nombreux prix, est désormais un incontournable de nos lettres.

Auteur, comédien, et surtout metteur en scène de renom, Claude Poissant est directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier (TDP) depuis 2014, après avoir été codirecteur artistique et l’un des fondateurs du Théâtre PàP. On lui doit la mise en scène de très nombreuses créations mais aussi de pièces de répertoire, entre autres ces dernières saisons : On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset, L’Avare de Molière, La nuit du 4 au 5 de Rachel Graton et tout récemment Hurlevents de Fanny Britt.

L’orangeraie de Larry Tremblay / Mise en scène : Claude Poissant
Distribution : Jean-François Casabonne, Gabriel Cloutier-Tremblay, Éva Daigle, Philippe Durocher, Mohsen El Garbi, Ariel Ifergan, Jean-Moïse Martin, Éric Paulhus, Mani Soleymanlou, Sébastien Tessier et la voix de Dominique Quesnel.

Concepteurs : Michel Gauthier, Sébastien Dionne, Philippe Brault, Erwann Bernard, Caroline Laurin-Beaucage, Janicke Morissette et Jean Gaudreau.

Coproduction Théâtre Denise-Pelletier et Théâtre du Trident

Dates de L’orangeraie à Montréal et en tournée
· Théâtre Denise-Pelletier 28 février, 1er et 2 mars 2018
· Théâtre Hector-Charland, L’Assomption, 13 et 14 mars 2018
· Salle Desjardins – Maria-Chapdelaine, Dolbeau-Mistassini, 15 mars 2018
· Salle Michel-Côté, Alma, vendredi, 16 mars 2018
· Salle Pierrette-Gaudreault – Centre culturel du Mont-Jacob, Jonquière, 17 mars 2018
· Salle Maurice-O’Bready, Sherbrooke, 20 mars 2018
· Maison des arts de Laval, Laval, 22 mars 2018
· Théâtre du Vieux-Terrebonne, Terrebonne, 30 mars 2018
· Théâtre des Deux-Rives – Cégep de St-Jean-sur-Richelieu, St-Jean-sur-Richelieu, 31 mars 2018
· Salle J.A. –Thompson, Trois-Rivières, 3 avril 2018
· Carré 150, Victoriaville, 6 avril 2018
· Salle Pratt et Whitney du Théâtre de la Ville, Longueuil, 11, 12 et 13 avril 2018
· Salle Pauline-Julien, Ste-Geneviève, 18 avril 2018

Théâtre Denise-Pelletier, 4353, rue Ste-Catherine Est, Montréal
Billetterie : 514 253-8974 www.denise-pelletier.qc.ca www.admission.com