Le groupe Ponteix est reparti du BreakOut West à Edmonton jeudi soir avec le prix de l’Artiste francophone de l’année, remis lors du gala Western Canadian Music Awards.

«C’est bien de se faire reconnaître pour une langue avec laquelle j’ai grandi. De faire de la musique en français c’est pas facile, puis de se faire encourager à faire cela ça me fait chaud au coeur», a déclaré Mario Lepage, meneur du groupe.

Ponteix connaît une année 2017 exceptionnelle. Cet honneur s’ajoute à pas moins de dix prix Coup de pouce à l’occasion du Festival Vue sur la relève. Le groupe a également été honoré lors du Gala Trille Or à Ottawa, en recevant les prix du Meilleur EP (J’Orage), de la meilleure conception visuelle (Sckuse) et celui de Découverte, en plus de quatre autres nominations.

Demi-finaliste des Francouvertes 2016, Ponteix a lancé un premier mini-album, J’Orage, le printemps suivant. Un quatre titres de pop rêveuse et exploratoire, traversé d’élans progressifs, groovy et rock fort bien accueilli, permettant ensuite au groupe de se faire valoir dans divers événements prestigieux tels le FME, M pour Montréal, le Festival de la chanson de Tadoussac, les FrancoFolies de Montréal, le Festival en chanson de Petite-Vallée et le Coup de cœur francophone.

Crédit photo: Jean-Philippe Sanfaçon