L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision célébrera cette semaine le talent des artistes et artisans d’ici et l’excellence des productions de chez nous à l’occasion de la Semaine du Canada à l’écran (Canadian Screen Week) qui se tiendra à Toronto jusqu’à dimanche.

Les présentateurs du gala sont dévoilés!
Les présentateurs du gala télédiffusé comprennent des vétérans et de nouveaux visages de l’industrie. On retrouvera ainsi sur la scène des prix Écrans canadiens les Québécois Caroline Dhavernas (en nomination pour Mary Kills People), Sadaf Foroughi (en nomination pour Ava), Marc-André Grondin, Maxim Roy (en nomination pour Bad Blood), ainsi que Kawa Ada, Shamier Anderson, Andrea Bang, Amanda Brugel, Billy Campbell, Nicholas Campbell, Saara Chaudry, Kim Coates, Wendy Crewson, Gerry Dee, Sarain Fox, Allan Hawco, Paul Sun-Hyung Lee, Daniel Levy, Eugene Levy, Tatiana Maslany, Lisa Meeches, Amybeth McNulty, Natasha Negovanlis, Catherine O’Hara, Charles Officer, Amanda Parris, Jasmeet « JusReign » Raina, Catherine Reitman, Aurora Browne, Meredith MacNeill, Carolyn Taylor et Jennifer Whalen.

De plus, Adrienne Arsenault remettra le prix pour l’ensemble d’une carrière à Peter Mansbridge, Jann Arden remettra le prix Icône de l’Académie à Rick Mercer Report, et Sarah Gadon remettra à Margaret Atwood le prix Hommage du conseil d’administration de l’Académie soutenu par Indigo. L’auteure et interprète primée aux JUNO Molly Johnson et la comédienne et interprète Taborah Johnson remettront le prix Earle-Grey à leur frère Clark Johnson. La ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Mélanie Joly, montera elle aussi sur la scène des prix Écrans canadiens pour présenter le prix pour l’interprétation féminine dans un premier rôle. Pour voir les photos des présentateurs, cliquez ici.

Les remises de prix commencent ce soir
Quatre remises de prix permettront de récompenser le meilleur diffusé sur nos écrans cette année :

Mardi 6 mars : gala honorant l’excellence des productions autres qu’en fiction animé par Miguel Rivas

Mercredi 7 mars : gala honorant l’excellence des productions en fiction animé par Andrew Phung

Jeudi 8 mars : gala honorant l’excellence des productions numériques et immersives animé par Justine Nelson et Jon Simonassi (Mind Fudge)

Dimanche 11 mars : gala des prix Écrans canadiens 2018 (Canadian Screen Awards) animé par Jonny Harris et Emma Hunter et diffusé en direct à CBC dès 20 h depuis le Sony Centre for the Performing Arts à Toronto
Pour découvrir les finalistes et lauréats des prix Écrans canadiens 2018 (Canadian Screen Awards), rendez-vous au academie.ca/prixecranscanadiens.

 

En tout, 147 statuettes seront remises lors des cérémonies, soit 24 dans les catégories en cinéma, 97 en télévision, 11 en médias numériques, et 15 prix spéciaux. Pour savoir quel prix sera remis quand, cliquez ici.

D’autres activités et rencontres professionnelles permettront de célébrer la Semaine du Canada à l’écran. Pour découvrir le calendrier complet, visitez le academy.ca/calendar.

Plusieurs artistes du Québec en lice aux prix Écrans canadiens
Dans les catégories en cinéma, 11 des 15 films qui ont reçu le plus de mises en nomination sont du Québec. En télévision, six séries dramatiques produites en anglais sont d’ici et, en médias numériques, trois des cinq productions finalistes dans la catégorie de Meilleure expérience immersive sont québécoises (Through the Masks of Luzia, Miyubi, Blind Vaysha – VR).

Rappelons que quatre longs métrages québécois sont en nomination pour le meilleur film, soit Ava (Kiarash Anvari, Sadaf Foroughi), C’est le cœur qui meurt en dernier (Richard Lalonde), La petite fille qui aimait trop les allumettes (Marcel Giroux), et Les Affamés (Stéphanie Morissette). Les artistes et artisans du film Hochelaga, Terre des Âmes ont quant à eux huit chances de remporter un prix Écran canadien, tout autant qu’Ava, qui a recevra le prix du Meilleur premier long métrage. La petite fille qui aimait trop les allumettes est en nomination dans sept catégories, et C’est le cœur qui meurt en dernier, Les rois mongols et All You Can Eat Buddha sont six fois nommés. On retrouve Les Affamés et Boost dans cinq catégories, et Nous sommes les autres retient l’attention dans quatre catégories.

Du côté des catégories en télévision, Caroline Dhavernas (Mary Kills People), Suzanne Clément (Versailles), Maxim Roy (Bad Blood), Karine Vanasse et Podz (Cardinal), Tracey Deer (Mohawk Girls), Benz Antoine (19-2), Jacob Tierney (Letterkenny), Geneviève Simard et Normand Daneau (The Disappearance) sont en nomination. The Kennedys: After Camelot (Muse Entertainment) est trois fois finaliste, The Disappearance (Productions Casablanca Inc) se retrouve en Best Limited Series or Program, et 19-2 (Sphere Media Plus) est finaliste en Best Drama Series.

En tout, 201 professionnels du Québec sont nommés au moins une fois, soit 78 dans les catégories en télévision et en médias numériques, et 123 dans les catégories en cinéma. On retrouve ainsi minimalement un finaliste du Québec dans 29 productions en télévision et en médias numériques anglophones. En tout, 25 films dont au moins un artiste ou artisan québécois se retrouve en nomination sont en lice, dont 12 longs métrages de fiction et quatre longs métrages documentaires.

Pour tout savoir de l’édition 2018 des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards), rendez-vous au academie.ca/prixecranscanadiens, et participez à la conversation avec le mot-clic #CdnScreenAwards.