Au moment où la version cinématographique arrive sur nos écrans, il faut retrouver le souffle créatif original de l’oeuvre : un récit allégorique sur fond de crise politique, l’un des événements les plus marquants du Québec.

Montréal, octobre 1970. Issus d’un quartier défavorisé, deux enfants dont le père est gravement malade et qui risquent de se retrouver en familles d’accueil se réfugient dans un chalet isolé avec leurs cousins. C’est qu’inspirés par les événements politiques qui secouent la province, ils ont kidnappé la grand-mère de leur voisine pour l’utiliser comme monnaie d’échange contre leur propre liberté. Le quatuor et leur otage se retrouvent bientôt au coeur d’une tourmente dans laquelle les autorités, forces de l’ordre et services sociaux, apparaissent sous un bien mauvais jour…

La nouvelle édition revue et corrigée du roman paru en 1995 sous le titre Salut mon roi mongol ! émeut autant qu’elle dérange : cellule terroriste, invasion de l’armée, chars d’assaut qui circulent dans les rues, Loi sur les mesures de guerre… Quarante-sept ans plus tard, la crise d’Octobre fait toujours partie de nos grands traumatismes collectifs, que Nicole Bélanger fait revivre de sa plume sensible et humoristique, à travers les yeux d’enfants aussi insolents qu’attachants. À la fois drôle et touchant, admirablement construit, écrit sur un ton cynique traversé d’éclats rageurs, ce récit pourtant empreint de tendresse et d’humanité tient le lecteur en haleine jusqu’à sa finale. À lire ou à relire, avant le visionnement du film ou en complément de programme !

Les rois mongols, scénarisé par l’auteure (Nicole Bélanger), réalisé par Luc Picard et produit par Téléfiction Distribution et Écho Média, prend l’affiche le 22 septembre prochain. Il met en vedette Milya Corbeil-Gauvreau, Henri Picard, Anthony Bouchard et Alexis Guay, entourés d’acteurs et actrices de renom : Clare Clouter, Julie Ménard, Maude Laurendeau, Jean-François Boudreau, Martin Desgagné, Sophie Cadieux, Bobby Beshro, Nicola-Frank Vachon, Emmanuel Charest et Gary Boudreault.

Auteure de romans, de nouvelles et de bandes dessinées, Nicole Bélanger a collaboré à l’écriture de chansons avec le groupe Les Colocs (La Rue Principale, Mauvais caractère), et livré des billets d’humeur à la radio de Radio Canada. Elle a scénarisé plusieurs longs et courts métrages, à commencer par l’adaptation cinématographique de son premier-né littéraire, Les rois mongols, dont Luc Picard signe avec talent la réalisation.