CBC et Radio-Canada, avec leurs partenaires – le Conseil des arts du Canada, le magazine Air Canada enRoute et le Banff Centre –, ont annoncé aujourd’hui que Sarah Walou, auteure du récit Deux villages, est la lauréate du Prix du récit 2017, un des trois Prix de la création Radio-Canada. Son texte a été choisi parmi près de 800 histoires vécues inédites reçues en français de partout au pays.

En plus d’un prix en argent de 6000 $ offert par le Conseil des arts du Canada, Sarah Walou profitera d’une résidence d’écriture au Banff Centre des arts et de la créativité (Alberta) et son texte sera publié dans le magazine Air Canada enRoute.

Sara Walou est originaire de Montréal. Elle vit maintenant à New York. Elle en est à la deuxième année de son doctorat sur les représentations de la Scandinavie au Québec. Elle a également rédigé un mémoire sur Nicole Brossard et publié avec les collectifs féministes du Clit Club et des Bêtes d’hier. En 2016, son récit Les petites filles modèles avait fait partie de la liste préliminaire du Prix du récit Radio-Canada. On peut dès maintenant lire son texte dans son intégralité sur le site Radio-Canada.ca/icionlit. En voici un extrait :

Dans le métro, je regarde les étrangers. J’ai la lèvre d’en bas qui tremble, comme mon frère quand il était enfant et qu’il pleurait encore. Je regarde les étrangers qui pourraient être mon père. Je cherche une reconnaissance. J’ai l’air de rien.

J’ai l’air de pleurer mon chum. J’ai pas l’air arabe. J’ai pas l’air de pleurer la sécurité de ma famille. J’ai pas l’air de pleurer l’impossibilité d’être deux moitiés. J’ai jamais autant su que j’ai pas l’air arabe qu’en cherchant des étrangers qui pourraient être mon père.

Le plus grand défi Sarah Walou, au moment d’écrire Deux villages, a été d’éviter de sombrer dans le pathos. « J’ai une bonne mémoire : au moment d’écrire, je me rappelais les informations factuelles. Il s’agissait surtout de tisser et de tendre les fils ensemble, puis d’ignorer la colère sourde que je ressentais encore. Je refusais d’écrire un texte qui serait larmoyant, mais en même temps j’étais si fâchée que j’avais de la difficulté à bien poser mes mots. »

Pour le jury, composé cette année de l’écrivaine féministe Martine Delvaux, du journaliste et auteur innu Michel Jean et de l’éditeur et auteur d’origine haïtienne Rodney Saint-Éloi. Deux villages est « un texte sensible et délicat » dont la forme « épouse la turbulence du monde actuel. » On sent une écriture née dans le respect du testament familial, culturel, en écho avec des événements et des préoccupations actuelles. La narration, « humble et épurée, toute en va-et-vient entre les pôles maternel et paternel, nous met en présence d’un sujet déchiré qui, en explorant ce qui le constitue, se met véritablement en jeu. »

Les quatre autres finalistes reçoivent un prix en argent de 1000 $ offert par le Conseil des arts du Canada. Il s’agit de Christine Gonthier de Gatineau pour L’ogre, Joan Sénéchal de Montréal pour Au bar de l’hôtel, l’autre voyageur, Mathieu Vincelette de Montréal pour Porcelaine inuite et Thérèse Yelle de Victoriaville pour Chroniques d’une odyssée enfantine.

Du côté anglophone, la lauréate du CBC Creative Nonfiction Prize est Becky Blake de Toronto (Ontario) pour Trust exercise. Son texte peut être lu sur CBCBooks.ca.

Les Prix de la création Radio-Canada
Véritables tremplins pour les écrivains canadiens depuis 1945, les Prix de la création Radio-Canada (Radio-Canada.ca/icionlit) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits, nouvelles et poèmes originaux et inédits soumis au concours. Au fil des ans, ils ont permis de révéler au public de nombreux talents devenus depuis des incontournables de la littérature d’ici et rayonnent au-delà frontières : Michel Tremblay, Normand de Bellefeuille, Martine Audet, Arlette Cousture, Marie-Sissi Labrèche ou Mélanie Vincelette. Marie-Louise Arsenault, l’animatrice de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! sur ICI Radio-Canada Première, en est la porte-parole.

Le Conseil des arts du Canada
Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Nous favorisons l’excellence artistique et la défendons afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et qu’ils en apprécient les bienfaits. En 2016-2017, nous avons investi 196,8 millions de dollars dans la création et l’innovation artistiques avec nos subventions, nos prix et nos paiements. Nous dirigeons également des projets de recherche, organisons des activités et travaillons avec des partenaires afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des collectivités de l’ensemble du pays. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation des programmes de location d’œuvres d’art et contribue à l’engagement du public envers l’art contemporain.

Le magazine Air Canada enRoute
Le magazine Air Canada enRoute est lu chaque mois par plus d’un million de lecteurs. Distribué à bord de tous les avions d’Air Canada, dans les salons Feuille d’érable du monde entier, ainsi que dans certains hôtels et boutiques nord-américains, il est une source d’inspiration pour les voyageurs et se démarque par sa signature visuelle et son graphisme innovateur. Air Canada enRoute est publié par Bookmark, l’un des chefs de file mondiaux du marketing de contenu.

Le Banff Centre des arts et de la créativité
Fondé en 1933, Banff Centre des arts et de la créativité est une organisation d’apprentissage d’envergure internationale basée sur un héritage exceptionnel en matière d’excellence en développement artistique et créatif. Le Centre, qui n’offrait à l’origine qu’un seul cours de théâtre, s’est développé au fil du temps et joue maintenant un rôle de premier plan dans des dizaines de disciplines axées sur les arts, la culture et la créativité. Occupant un vaste campus au cœur des spectaculaires Rocheuses canadiennes, Banff Centre des arts et de la créativité a pour mission d’inspirer tous les artistes, chefs de file et penseurs afin qu’ils libèrent leur potentiel de création qui leur permettra d’apporter une contribution unique à la société. Pour ce faire, le Banff Centre offre des programmes d’apprentissage transdisciplinaires, des spectacles de calibre mondial, ainsi que des activités de sensibilisation du public.