Au moment où Justin Trudeau, de retour d’un voyage controversé en Inde, et sa politique étrangère font couler beaucoup d’encre et enflamment l’opinion publique, Jocelyn Coulon, témoin privilégié, lance un pavé dans la mare libérale.

« Le Canada est de retour ». Tel était le slogan des libéraux pour la politique étran- gère pendant la campagne de 2015. Justin Trudeau avait promis de redonner au Canada une place de choix dans les affaires mondiales, rompant ainsi avec dix ans d’une politique conservatrice perçue comme une période de grande noirceur. Le « meilleur espoir du monde libre », selon le Rolling Stone Magazine, livre-t-il la marchandise ? Jocelyn Coulon dresse un bilan de la diplomatie libérale et remet les pendules à l’heure.

Spécialiste en relations internationales et ancien conseiller politique du gouverne- ment libéral, l’auteur analyse les succès et les échecs de la diplomatie de Justin Trudeau : les ambitions du futur premier ministre lors de la campagne électorale, l’audace de ses politiques envers les réfugiés et la Chine, ses volte-face, notamment sur le déploiement de Casques bleus en Afrique, le budget de l’aide au développe- ment en chute libre, les relations Canada-Russie au point mort, la campagne pour un siège au Conseil de sécurité qui court à l’échec, le conflit avec Stéphane Dion, qui aboutira au congédiement de ce dernier.

Dans cet ouvrage, Coulon dresse un constat sans appel : loin de rompre avec la poli- tique des conservateurs, le gouvernement libéral s’inscrit plutôt dans sa continuité.

Un livre éclairant et nécessaire qui tombe à point, à la veille du Sommet des membres du G7 au Québec en juin prochain.

En prime, une page couverture dessinée par le célèbre caricaturiste Serge Chapleau.

À propos de l’auteur:

 

Jocelyn Coulon est chercheur invité au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Il a été membre du groupe des conseillers sur les affaires internationales de Justin Trudeau en 2014-2015 et conseiller politique du ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion en 2016-2017.

978-2-7644-3602-8 • 256 PAGES