AXART accueille les finissants au PAV

Du 2 mai au 2 juin, Axart accueille, dans son « coin découverte », Les THOTs : une exposition des finissants du Programme en Arts Visuels de l’école secondaire Jeanne-Mance. Les élèves présentent quelques-unes de leurs créations produites pendant leur parcours de cinq années d’apprentissage en arts plastiques. Ils invitent la population drummondvilloise au vernissage de cette exposition importante de leur jeune carrière, le jeudi 9 mai de 17h à 19h.

Depuis près de 13 ans, le Programme en Arts Visuels de l’école Jeanne-Mance de Drummondville accueille des élèves passionnés par les arts visuels. Dans le cadre de ce programme, ils sont initiés à la peinture, au dessin, à la photographie, à la sculpture et plus encore. Ils expérimentent différentes techniques et travaillent avec divers matériaux. Des sorties pédagogiques et des visites d’artistes en classe sont organisées afin d’éveiller leur curiosité artistique. Depuis 8 ans, les élèves ont la chance de recevoir leur diplôme d’études secondaire avec mention d’une concentration en arts visuels. 

Pour une première année, le Centre de diffusion Axart reçoit chaleureusement ces élèves finissants, du 2 mai au 2 juin inclusivement, dans son « coin découverte ». Ils exposeront quelques œuvres qu’ils ont créées tout au long de leur parcours au secondaire : peintures, dessins, photographies et faux-vitrail. La population est conviée au vernissage de l’exposition, le jeudi 9 mai de 17h à 19h, où elle pourra rencontrer ces jeunes artistes et admirer leurs œuvres.

Les THOTs, c’est le nom sans réelle signification que se sont choisis les élèves pour leur exposition. Mais, dans leur langue, ce titre pourrait vouloir dire: « Les Trop Hot Organismes Travaillant », ou encore « Les Trop HOTs », tout simplement. Thot, c’est aussi un dieu égyptien de la lune. Puisque les élèves sont parfois dans la lune, ce terme les représente bien.

L’exposition se veut un mélange de différentes techniques et d’une panoplie de talents, où des personnalités diverses s’affirment, tant par le sujet que par le traitement de leur œuvre.


Carolyne Boisclair, À fleur de peau

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :