Céline Galipeau reçoit la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale

C’est avec une très grande fierté que Radio-Canada souligne que la chef d’antenne du Téléjournal de 22 h, Céline Galipeau, recevra demain, le 8 mai 2018, la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec. Cette distinction est décernée à des personnalités de différents horizons qui, par leur carrière, leurs travaux ou leur engagement, méritent la reconnaissance de l’ensemble des membres de l’Assemblée nationale et de la Société québécoise.

Céline Galipeau est la cinquième journaliste de Radio-Canada et la première femme à recevoir cet honneur prestigieux après Pierre Nadeau (2016), Charles Tisseyre (2015), Richard Garneau (2014) et Bernard Derome (2009).

Céline Galipeau est chef d’antenne du TÉLÉJOURNAL de Radio-Canada depuis janvier 2009. Grandement admirée pour son travail de correspondante à l’étranger qui a occupé une grande part de sa carrière, Céline Galipeau a été postée à Londres, Moscou, Pékin et Paris. De là, elle a couvert quelques-uns des événements marquants des vingt dernières années en Tchétchénie, au Kosovo, en Irak et en Algérie, pour ne citer que ceux-là. Elle a séjourné plusieurs fois en Afghanistan et proposé des reportages en profondeur en Inde, au Pakistan et ailleurs. En Russie (1994-1997), en Chine (2001-2003) et dans le cadre de plusieurs autres affectations, Céline Galipeau a travaillé à la fois pour les réseaux français et anglais de CBC/Radio-Canada.

À l’emploi de Radio-Canada depuis 1984, Céline Galipeau a reçu plusieurs distinctions au fil des ans dont le prix d’Amnistie internationale pour une série de reportages sur la condition féminine en 1995. Elle a reçu le prix Raymond-Charette qui souligne la qualité exemplaire du français en journalisme électronique en 2006, l’Ordre national du Québec en 2009 et l’Ordre du Canada en 2013.

C’est avec une très grande fierté que Radio-Canada souligne que la chef d’antenne du Téléjournal de 22 h, Céline Galipeau, recevra demain, le 8 mai 2018, la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec. Cette distinction est décernée à des personnalités de différents horizons qui, par leur carrière, leurs travaux ou leur engagement, méritent la reconnaissance de l’ensemble des membres de l’Assemblée nationale et de la Société québécoise.

Céline Galipeau est la cinquième journaliste de Radio-Canada et la première femme à recevoir cet honneur prestigieux après Pierre Nadeau (2016), Charles Tisseyre (2015), Richard Garneau (2014) et Bernard Derome (2009).

Céline Galipeau est chef d’antenne du TÉLÉJOURNAL de Radio-Canada depuis janvier 2009. Grandement admirée pour son travail de correspondante à l’étranger qui a occupé une grande part de sa carrière, Céline Galipeau a été postée à Londres, Moscou, Pékin et Paris. De là, elle a couvert quelques-uns des événements marquants des vingt dernières années en Tchétchénie, au Kosovo, en Irak et en Algérie, pour ne citer que ceux-là. Elle a séjourné plusieurs fois en Afghanistan et proposé des reportages en profondeur en Inde, au Pakistan et ailleurs. En Russie (1994-1997), en Chine (2001-2003) et dans le cadre de plusieurs autres affectations, Céline Galipeau a travaillé à la fois pour les réseaux français et anglais de CBC/Radio-Canada.

À l’emploi de Radio-Canada depuis 1984, Céline Galipeau a reçu plusieurs distinctions au fil des ans dont le prix d’Amnistie internationale pour une série de reportages sur la condition féminine en 1995. Elle a reçu le prix Raymond-Charette qui souligne la qualité exemplaire du français en journalisme électronique en 2006, l’Ordre national du Québec en 2009 et l’Ordre du Canada en 2013.

Auteur: Communiqués

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.