C’est aujourd’hui qu’a pris fin le 2e Festival Plein(s) Écran(s) au Café du Monument National, où le jury, composé de Danny Lennon, Helen Faradji et Vincent Biron, a remis plus de 20 000 $ en prix. 

Cette deuxième manifestation a été un réel succès qui confirme le formidable intérêt du public pour un festival de courts métrages à la formule revisitée : le nombre de visionnements a triplé par rapport à l’an dernier en passant à plus de 2 millions en dix jours pour les 32 films en compétition alors que le nombre de festivaliers abonnés a, pour sa part, doublé.

Fort de cette réussite remarquable, Plein(s) Écran(s) a dévoilé du même coup une nouvelle initiative qui permettra au court métrage de rayonner tout au long de l’année. En partenariat avec le Cinéma Beaubien et le Cinéma du Parc, Plein(s) Écran(s) lancera dès janvier 2018 le projet Plein(s) Écran(s) en salle. Ce projet vise à présenter un court métrage avant un long métrage sélectionné dans les deux cinémas. Ce nouveau volet de Plein(s) Écran(s) s’attache à valoriser le court métrage en tant qu’œuvre cinématographique et à se positionner en faveur de la salle de cinéma. Plein(s) Écran(s) ne croit pas que la diffusion via Internet soit là pour remplacer l’expérience en salle, mais au contraire, que les deux expériences sont complémentaires. L’équipe de Plein(s) Écran(s) est fière de s’associer au Beaubien/du Parc et espère que le projet s’étendra à d’autres salles au courant des prochains mois.

Cette soirée festive animée par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques (Like-moi !) a été diffusée en direct sur la page du festival, par l’intermédiaire de Facebook Live.  

Le palmarès a récompensé sept cinéastes : en ce qui a trait aux courts français, le Prix Télérama est remis à Panthéon Discount, de Stéphan Castang et Goût Bacon d’Emma Benestan remporte le Prix du Public (France). Quant au court métrage québécois remportant le Prix du Jury Étudiant, présenté par Québec Cinéma, c’est Amen, de Marie-Hélène Viens et Philippe Lupien qui le remporte. Le Prix du Public (Québec) a été accordé au court métrage uqamien Bête Noire de Michaël Charron qui a accumulé 664 partages et récolté plus de 87 000 visionnements. Le Prix du Jury, présenté par Département Caméra/CINEPOOL a été remis à Mme Wang de Giuliano Bossa. Finalement, le Grand Prix Plein(s) Écran(s), présenté par Post-Moderne, est nul autre que Ruby pleine de marde de Jean-Guillaume Bastien.

 Le Festival Plein(s) Écran(s) diffusera à nouveau sur sa page Facebook les lauréats, ce dimanche 3 décembre, pour un dernier 24h. 

À propos de Plein(s) Écran(s)

C’est après avoir remarqué que trop de courts métrages de qualité se retrouvent confinés sur les tablettes, par simple manque de ressources du milieu, qu’est né ce projet. Utilisant les possibilités infinies de diffusion que représente le numérique, l’équipe de Plein(s) Écran(s) s’est donc attelée à la création du premier festival de courts métrages au monde à se dérouler entièrement sur Facebook.

À propos des cinémas Beaubien et Du Parc

Membres fondateurs de l’association québécoise des cinémas d’art et d’essai, les Cinémas du Parc et Beaubien sont administrés par des organismes à but non lucratif qui souscrivent aux principes de l’économie sociale. La direction générale, les services administratifs (comptabilité, etc.), les communications et autres services communs sont assurés par la même équipe.  Le Cinéma Beaubien se démarque par la diversité de son offre cinématographique. Il favorise le développement culturel, économique et social en offrant une programmation sur grand écran comprenant principalement des films en primeurs tirés du répertoire international et québécois. Le Cinéma du Parc vise à mettre en valeur le 7e art sous toutes ses formes. Ouvert sur le monde tout en demeurant à l’affût des créateurs d’ici, il propose un cinéma alternatif riche en diversité. 

https://fr-ca.facebook.com/pleinsecrans/

 

PROGRAMMATION : http://bit.ly/2zn37JE