Coup de vent + À toi. À moi.

C’est bientôt le printemps et les éditions La Pastèque nous propose toute une série de livre jeunesse à découvrir pour nous sortir de la morosité du froid et de l’hiver ! Voici deux ouvrages que nous avons eu la chance de lire.

**

Récemment publié aux éditions La Pastèque, le livre jeunesse  »Coup de vent montre » avec humour plusieurs scènes de la vie quotidienne avant et après un gros coup de vent. Une bourrasque qui mettra tout sens dessus dessous !

À la croisée du livre jeunesse et de l’illustration, Coup de vent nous propose une histoire morcelée de la vie quotidienne où des citoyen.nes vaquent à leurs occupations (promener le chien, faire son épicerie, traire la vache, livrer le courrier…) jusqu’à ce qu’ils.elles soient secouées par un gros coup de vent. Les situations (sans texte) sont découpées en deux parties : la première page nous propose la situation initiale et le suivante nous montre les résultats du coup de vent. Ainsi, dans une image on voit le facteur se promener, dans le second on le voit perdre son courrier dans le vent. L’histoire se construit au fur et à mesure sans qu’il n’y ait apparemment de liens entre les personnages, jusqu’à ce qu’un vendeur de ballons échappe tout son stock dans le vent. On voit alors les ballons suivrent le chemin inverse et survoler tous les personnages du petit livre jusqu’à ce les ballons (ainsi que tous les objets perdus dans le vent) atterrissent dans un arbre. Le tout se termine par une fresque joyeuse où les protagonistes se réunissent pour récupérer leurs objets dans la bonne humeur (le courrier du facteur, la canne de la personne âgée, les taches de la vache du fermier…).

Le livre, grâce à son apparence simpliste, nous permet d’accrocher tout de suite à la situation. Même si le livre vise un très jeune public (5 ans et moins), les adultes souriront à plusieurs reprises de par l’apport de certains petits détails mignons (les taches de la vache s’envolant suite au coup de vent). Les teintes oscillant entre les couleurs ocres et pastels permettent d’amplifier le contrast du graphisme et des lignes très découpées. Le livre nous laisse avec un ressenti agréable nous rappelant, dans une réflexion positiviste, que les problèmes frappant tout le monde sont des opportunités de se rassembler et de trouver des solutions ensemble en tant que société.

Cécile Gariépy est une illustratrice basée à Montréal. Elle aime les images qui racontent des histoires. Elle conçoit des illustrations pour différents supports et clients, en passant par les journaux américains jusqu’aux emballages de produits québécois, sans jamais oublier l’annuelle carte d’anniversaire pour sa mère. Son travail est ludique et met l’accent sur la couleur, la composition et la conception du personnage. Cécile a peur de trouver des monstres sous son lit, mais à part ça, tout va bien.

Coup de vent

Janvier 2019

ISBN 978-2-89777-046-4

16.5cmx16.5cm – Impression en quadrichromie

18 pages – Tout carton

Album jeunesse

16.95$

Édition La Pastèque

**

Une belle leçon de partage donnée par une ribambelle d’animaux provenant de l’Asie !

Petit Panda découvre par hasard la tanière de Grand Panda.  »À moi », déclare, grognon, Grand Panda en poussant Petit Panda vers l’extérieur et en lui disant fermement :  »À toi. »

En le poussant vers l’extérieur, et dans le but de s’en débarrasser, Grand Panda donne à Petit Panda un cerf-volant. Petit Panda, tout excité, se promène dès lors partout dans la forêt avec son cerf-volant, jusqu’à ce qu’il perde le contrôle de celui-ci, l’amenant dans des coins inexplorés de la forêt et où il fera la rencontre de tout un tas d’autres espèces. Pendant son parcours, le fil du cerf-volant s’entremêle dans les objets personnels des autres animaux et crée rapidement la pagaille. Le vent amène Petit Panda toujours plus loin, cette fois-ci suivi de toute une ribambelle d’animaux à la poursuite de leurs objets précieux, entortillés dans le long fil du cerf-volant. En revenant de sa cueillette de tiges de bambou, Grand Panda aperçoit les animaux suspendus dans les airs, dérivant au gré du vent, et les aide à revenir au sol. Les dessins pastels de Qin Leng sont d’une belle poésie et les compositions sont apaisantes. Le style épuré du texte (les animaux ne prononcant que les mots  »À toi » et  »À moi ») nous permet de rester concentrer sur l’histoire principale de Petit Panda. On ne tombe pas nécessairement dans la moral même si le message est suggéré, ce qui nous permet de réléchir aux notions de partage, de vivre-ensemble et de cohabitation en société. De manière très simple, on nous propose une histoire presque philosophique ou l’on en apprend plus sur les limites du Je et du Nous. Comme dans beaucoup de livres jeunesses, l’histoire se termine avec une fresque où les animaux se retrouvent et, après avoir exploré le  »À toi – À moi, découvrent qu’il existe également le  »À nous » – ouvrant alors sur de nouvelles possibilités de vivre ensemble. On appréciera la petite touche éducative en fin de livre où les autrices du livre nomment les espèces d’animaux qui auront figurés dans le livre.

À moi. À toi

En librairie le 12 mars 2019

ISBN 978-2-89777-052-5

Impression en quadrichromie

40 pages

Couverture cartonnée

Album jeunesse

18.95$

Édition La Pastèque

Author: Thomas Duret

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :