Disney – Des mondes imaginaires où la magie est toujours au rendez-vous

Ce spectacle est un feu roulant de deux heures, en comptant une courte pause, afin de voir nos histoires préférées de Disney prendre vie sur la glace du Centre Vidéotron.

Mickey et Minnie Mouse

Plusieurs enfants spectateurs étaient eux-mêmes déguisés pour ajouter à cette magie éblouissante.  On a pu y voir différents costumes dont Anna et sa sœur Elsa, la princesse Ariel, Woody, Mini Mouse ou Mickey Mouse pour n’en nommer que quelques-uns.

 

 

Galerie photos @ Lise Breton 

https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/albums/72157713387896716

 

Les soldats

Pour commencer ce grand spectacle, Mickey et Minnie avec Goofy et Donald Duck nous ont confirmé qu’ils étaient prêts pour la « Grande Aventure ».  Le premier tableau fut l’histoire de jouets avec tous les personnages : Woody, Buzz Lightyear, Jessie et leurs amis remisés à la garderie de laquelle ils réussissent à s’échapper. Très impressionnant le numéro de patinage synchronisé avec tous les petits soldats de l’armée.  Il y a eu aussi Barbie et Ken dansant le disco sous la grosse boule argent se reflétant sur la glace. Pour les jouets, on y a vu M. et Mme Patate, le cochon tirelire, le dinosaure, etc.

Le numéro préféré de ma petite fille fut celui du royaume sous-marin de la Petite Sirène avec la princesse Ariel et les milliers de bulles s’échappant du ciel.  Le décor et les costumes étaient également magnifiques.

Barbie et Ken

En deuxième partie, nous avons eu droit à un numéro pour les amateurs de voiture avec Flash McQueen, Mater et leurs amis du film de Disney et Pixar : Les Bagnoles. Attendez-vous d’y voir même le feu, ou des bruits de pétards, après tout, ça déménage ces autos-là.

Nous avons poursuivi l’aventure jusqu’au village d’Arendelle, le merveilleux monde hivernal de « La Reine des neiges » dont plusieurs connaissent les chansons par cœur.  Bien sûr, on y retrouve les sœurs Anna et Elsa, le profiteur, le gentil montagnard Kristoff, et l’adorable bonhomme de neige nommé Olaf. On y voit également dans une belle chorégraphie des patineurs déguisés en fleurs, ou papillons pour nous montrer que l’été est revenu.  On apprend par cette très jolie histoire aux décors fabuleux, qu’il faut toujours garder espoir, car l’amour véritable triomphe de tout.

Histoire de jouets et public

Deux représentations par jour en fin de semaine

Samedi 7 mars à 11h et 15 h

Dimanche 8 mars à 11h et 15 h

Pour réserver :

https://www.lecentrevideotron.ca/fr/evenements

Crédit photos : Lise Breton

Author: Marie-Josée Boucher

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This