DISTORSION’ART

DISTORSION’ART est la nouvelle exposition personnelle de Chaguy (Chantale Guy). Du 21 septembre au 10 novembre, l’artiste de Saint-Prime, qui a débuté la peinture en 1995 et qui a exposé en Belgique en 2013, présente 46 oeuvres dans la grande salle d’exposition de la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque de Roberval. Le vernissage aura lieu le vendredi 28 septembre dès 17h.

DISTORSION’ART touche plusieurs thématiques dont une qui est totalement inédite pour l’artiste. Il s’agit d’un art engagé sur la perte de signification des mots, leur puissance, leur absence, leur intention véritable. A l’heure où Internet permet de communiquer avec le monde entier via les réseaux sociaux, la communication interpersonnelle n’a jamais été aussi déficiente, voire absente. « Les mots murmurés », « Les mots pour écrire », « Les mots pour lire », « Les crayons jeunes », « Les mots d’enfants du monde », « Les mots à venir », « Les mots qui déchirent », etc. sont des oeuvres aux titres révélateurs qui mènent au questionnement intérieurement sur ce que les mots sèment derrière eux et sur la confusion de ceux-ci sans l’émoticône pour clarifier l’intention. Les mots se perdent et, avec eux, leur sens et leur poésie.

Outre cette thématique, qui rejoint très bien celle des Journées de la culture (du 28 au 30 septembre), les mots à l’honneur, le public pourra admirer l’art animalier et l’art paysager si caractéristiques de cette artiste jeannoise. Ils sont toujours présents. Chaguy fait allusion à un métissage amérindien qu’elle assume en tant que membre de l’Alliance Autochtone du Québec avec ses capteurs d’images qui sont une interprétation toute personnelle des capteurs de rêves amérindiens, permettant ainsi d’attraper des images de nature sauvage à faire rêver. Ses personnages sont souvent accompagnés d’animaux, une référence à l’esprit animal en chacun de nous.

L’art figuratif se mêle à l’art abstrait dans cette exposition diversifiée, vivante et colorée, qui est le nouveau visage artistique de Chaguy qui a su évoluer avec les années et qui tend maintenant vers un positionnement plus international que jamais.

L’organisation de cette exposition est l’oeuvre d’une experte en art, commissaire d’exposition pour l’occasion, qui joint son expérience à celle de l’artiste pour présenter une exposition multimédia. Cinq oeuvres sont expliquées par l’herméneutique de l’art qui est une branche de la philosophie de l’art qui permet d’aller au-delà de l’oeuvre physique pour en comprendre le sens profond sinon l’intention de l’artiste. Ces oeuvres expliquées de façon audiovisuelle sont diffusées sur deux cadres numériques destinés au public. Ce mélange de tradition et de technologie rend la scénographie de l’exposition encore plus actuelle. Pour l’occasion, une monographie de 60 pages a été éditée. Toutes les oeuvres de l’exposition se retrouvent dans ce livre bilingue qui s’intitule Chaguy (Chantale Guy) artiste peintre / painter, paru aux Éditions Art Total Multimédia au début du mois de septembre.

L’exposition DISTORSION’ART est présentée du 21 septembre au 10 novembre à la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque du 829 boul. Saint-Joseph à Roberval (Québec). Le vernissage se tiendra le vendredi 28 septembre dès 17h. L’entrée est gratuite.

Les détails: www.artzoom.org/chantaleguy

Crédit photo: Courtoisie

Auteur: HeleneCaroline Fournier

HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art, oeuvre dans le domaine des arts visuels au niveau international depuis 1997. Elle occupe actuellement diverses fonctions dans le milieu artistique, parallèlement à la rédaction d’articles spécialisés sur l’art, les artistes et leur travail.

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.