Drummondville se met pour la 5e fois sur son 31

La ville de Drummondville a vécu sa 5e édition de Drummondville sur son 31, en plein centre-ville.  À l’origine, le 31 décembre 2014, cette journée d’activités et de spectacles pour toute la famille, s’avérait être le point de départ des activités du 200e anniversaire de la ville, en 2015.  Puisque la population a adoré cette formule de festivités, la ville a récidivé à tous les 31 de chaque mois de décembre. 

Marc Angers & les fils du diable

Cette année, les activités débutaient à 14h.  Il y avait la traditionnelle grande roue où les gens pouvaient faire un tour et voir la ville de haut ou se promener en cheval mécanique dans le carrousel style d’époque.  Tout au long de la journée, il y avait également un service de cantine mobile, service de bars, dégustation de guimauve et foyers pour se réchauffer, dans le parc St-Frédéric.  On avait droit alors à de la musique festive de Carl Chatman et à des sculptures de glace.  Toujours à la place St-Frédéric, de 17h à 19h, nous pouvions danser sur des rythmes de jazz du Pub D31, créé pour l’événement.

 

Vue d’ensemble de la basilique, la grande roue et le carrousel.

À la Basilique St-Frédéric, il y avait de la musique traditionnelle du Québec, de 14h à 16h.  La traditionnelle messe du jour de l’an a suivi à 16h30.  Et de 18h30 à 19h30, la musique traditionnelle a continué de battre dans nos cœurs.  Les gens pouvaient ensuite venir se réchauffer, corps et cœur, visiter la basilique et/ou se recueillir quelques instants, jusqu’à 23h.  Le curé, le vicaire et quelques bénévoles étaient sur place pour nous accueillir, avec le sourire.

D’autres activités avaient lieu dans d’autres endroits de la ville.  À 14h, les équipes de hockey Les Voltigeurs de Drummondville et l’Armada de Blainville-Boisbriand s’affrontaient au Centre Marcel-Dionne.  Les Voltigeurs ont d’ailleurs gagné 7-2 lors de cette rencontre.  De 14h à 20h, on pouvait visiter un marché de Noël ainsi que regarder les œuvres de Francine Laplante, à la galerie d’arts AXART.  Et aussi, visiter le Village d’Antan illuminé Desjardins, pour le temps des fêtes.

Patsy Gallant sur écran géant.

Dans le stationnement de la basilique, une scène y avait été emménagée, avec 2 écrans géants.  À partir de 20h, les spectacles commencèrent par l’excellent DJ Sam et Francis Désilets, sous la direction musicale de Bruce Gough, de BGO productions et avec notre maître de cérémonie, Francis Désilets.  À 20h30, le gagnant de La Voix 2014, Yoan est venu nous faire le cadeau de sa présence et de sa voix unique au QuébecMarc Angers & les fils du diable ont suivi à 21h15, avec des chants folkloriques québécois dans une performance éclatante et entraînante.  Alaclair Ensemble enchaîne avec des rythmes hip hop, un peu moins apprécié des gens qui désertaient vers l’église, peut-être dû au son puisque les paroles étaient incompréhensibles ou c’était peut-être le style de musique.  Les Bond Girls Orchestra sont venu sauver la soirée vers 23h15 avec leurs voix chaleureuses et dansantes sous des rythmes de disco, medley, des années 60 et des années 80.  La charmante et Disco Queen du Québec, Patsy Gallant, est venue les rejoindre à 23h30, pour terminer la soirée avec elles, à 0h30.  À 23h55, les membres du conseil municipal ont donné une pause aux Bond Girls et Patsy Gallant et sont montés sur scène pour le décompte de minuit, tout en écoutant un enregistrement du maire, nous souhaitant la bonne année à tous.  Avant que les filles ne recommencent à chanter, à minuit tapant les feux d’artifice éclairèrent le ciel neigeux.

Feux d’artifice

Les gens étaient heureux, se souriaient et en redemandaient.  Certains voulaient entrer dans la basilique à 23h mais n’ont pas pu.  Par contre, en nous faisant sortir à l’extérieur, nous assistions à un très bon spectacle des Bond Girls avec Patsy Gallant.  Les gens dansaient avec la joie dans leurs yeux.  Drummondville, la parenté et leurs amis ont fêté l’arrivée de la nouvelle année dans la chaleur humaine.  Nous avions la chance d’avoir une belle température, pas trop froide et une petite neige romantique tombant vers 22h30.  Les feux d’artifices furent de trop courte durée (entre 30 secondes et une minute), mais la soirée, elle, était grandiose et festive!

Pour de plus amples informations : https://dmvevenements.ca/drummondville-sur-son-31/

Crédits photos : Éric Côté

Crédits logo: Courtoisie

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :