Du théâtre d’été à son meilleur avec Les inséparables à La Roche à Veillon

La Roche à Veillon a déroulé le tapis rouge pour la première de la pièce Les Inséparables, qui sera présentée jusqu’au 31 août prochain. Une autre bonne raison de passer une journée à Saint-Jean-Port-Joli! 

La pièce, écrite par Claude Montminy, produite et mise en scène par Nancy Bernier, capitalise sur tous les mécanismes du théâtre d’été, en plus d’y ajouter une touche musicale qui permet à la pièce de se démarquer des autres productions estivales. Vous pouvez aussi écouter l’entrevue réalisée avec Nancy Bernier au sujet de la pièce.

Il y a 25 ans, c’était la gloire pour Les Inséparables, LE groupe musical de l’heure. Aujourd’hui, plus personne ne se souvient d’eux… Leur rencontre avec un jeune rappeur provoquera une véritable onde de choc qui les poussera à remonter sur scène. Une comédie brillante et touchante, du théâtre musical à son meilleur. La vie s’arrête-t-elle après 50 ans? Pour Les Inséparables, elle commence! La pièce, d’une durée de 2h30 avec entracte, laisse donc la place à quatre personnages dont les quêtes divergent, mais qui pourtant devront compter les uns sur les autres pour arriver à atteindre leurs objectifs.

Jeu des comédiens

Eddy Martin, interprété par Bertrand Alain, et Louis Leblanc, joué par Christian Michaud, rappellent le couple comique Laurel et Hardy, l’un étant débonnaire et nonchalant, l’autre plus sérieux et rabat-joie. Ces deux comparses habitent dans le même appartement depuis des lunes. Ils y ont élevé Tokyo, leur fille, jouée par Sarah Villeneuve-Desjardins. La principale intrigue de la pièce réside dans l’incertitude à savoir qui est le père de cette jeune adulte qui tente de faire sa place dans la vie. Entre en scène K-Far, le rappeur incarné par Nicolas Drolet, qui viendra troubler ce trio tricoté serré.

Eddy est un personnage extroverti, haut en couleurs, et Bertrand Alain l’incarne à merveille. Allant presque dans la démesure et la caricature, c’est là que le ludique embarque et apporte le sourire sur les lèvres et les rires dans la salle. Le talentueux comédien s’en donne à cœur joie lorsque son personnage doit chanter les savoureuses chansons écrites par Robert Léger, ancien membre du groupe Beau Dommage.

Pour équilibrer – ou faire briller plus fort – Eddy, Louis joue un rôle de soutien et de stabilité. Plus cérébral et posé – sauf quand il boit trop de café – Louis semble être le pilier des Inséparables. Christian Michaud brille aussi dans les manifestations plus intériorisées des sentiments qui tiraillent son personnage.

Eddy a son pendant contemporain dans K-Far, le jeune rappeur représentant la jeune génération. Nicolas Drolet démontre aussi une aisance dans l’évolution de son personnage qui semble gagner en sagesse tout au long de la pièce.

Sarah Villeneuve-Desjardins joue le théâtre dans le théâtre, car Tokyo, son personnage, se prépare à une audition. La comédienne arrive à moduler son jeu pour plonger dans des registres qui amènent des situations loufoques ou sulfureuses qui amènent bien sûr son lot de rires dans l’auditoire.

Tous les comédiens en scène ont le triple défi de maîtriser le texte en plus des chansons et des instruments qu’ils utilisent, ce qui rend leur performance d’autant plus remarquable.

Brillante mise en scène de Nancy Bernier

La metteuse en scène a su tirer parti du talent des comédiens et du texte de Claude Montminy pour créer un rythme dynamique et efficace tout au long de la représentation. On sourit presque toujours, on rit souvent… le comique de situation, les quiproquos, la mimique des personnages, tout est savamment dosé pour que nous passions des moments truculents.

Si vous désirez vous dilater la rate, ne ratez pas Les Inséparables cet été!

Présenté à La Roche à Veillon jusqu’au 31 août, en pause les dimanches et les lundis soirs. Notez que les enfants de 14 ans et moins sont admis gratuitement pour les représentations du mardi au vendredi, et que des forfaits souper-spectacle sont aussi disponibles.

Équipe de production 2019

Production et direction artistique : Nancy Bernier
Administration : Céline Trahan
Texte : Claude Montminy
Musique: Robert Léger
Mise en scène : Nancy Bernier
Éclairage et régie : France Deslauriers
Décors et costumes : Amélie Trépanier
Bande son et vidéo : Marylin Laflamme


Conception graphique :
 Paquebot Design
Photographe – affiche : Guillaume D. Cyr
Communications : 
UNE. communication stratégique
Relations médias :
 Marie-Ève Charlebois et Stéphane Grenier
Collaboration spéciale : Équipe de La Roche à Veillon

Author: Yannick Lepage

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :