EAUX TURBULENTES – Une mini-série policière tournée en Ontario mettant en vedette Hélène Florent

Radio-Canada est heureuse d’annoncer le début du tournage d’un nouveau drame policier tourné à Sudbury : EAUX TURBULENTES. Comprenant 4 épisodes de 60 minutes, cette série écrite par la franco-ontarienne Marie-Thé Morin, réalisée par Lyne Charlebois et coproduite par les Productions Bliktv (Ottawa) et KOTV (Montréal), sera diffusée tout d’abord sur ICI ARTV à l’automne 2019, puis ultérieurement sur ICI RADIOCANADA TÉLÉ. Dominique Chaloult, la directrice générale de la Télévision de Radio-Canada, commente : « Cette mini-série créée en Ontario est une autre belle occasion de constater la richesse des talents francophones partout au pays. La compagnie Bliktv, établie à Ottawa, co-produira ce drame policier en comptant sur des équipes provenant du Québec et de l’Ontario. Marie-Thé, auteure bien connue et appréciée dans sa région, pourra en outre se faire connaître par un plus large public. »

SYNOPSIS | De retour dans sa ville natale de Queensbury à la suite d’une bavure policière ayant eu des conséquences dramatiques, l’enquêteuse Marianne Desbiens (Hélène Florent) doit résoudre un meurtre dès son arrivée. Une jeune autochtone a été retrouvée assassinée près de la rivière qui longe la petite ville minière. Pour Marianne, son retour à Queensbury en compagnie de son fils Billy (Jacob Whiteduck-Lavoie) réveille de vieilles blessures. En quête de rédemption, elle se jette à fond dans cette affaire qui bouleverse la communauté et sa propre famille.

La distribution compte des comédiens autochtones, ontariens et québécois. En plus d’Hélène Florent (Marianne) et Jacob Whiteduck-Lavoie (Billy), mentionnons : Gabriel Sabourin(l’enquêteur Carignan), Jean-Michel Le Gal (l’enquêteur Mike), Charles Bender (Joe Naveau, l’ex-conjoint de Marianne), Manon St-Jules (Caroline Finlay), Geneviève Langlois (Jeanne Leroux), Patrick Drolet (Samuel Thibault), Stef Paquette (Léo Boucher), Roch Castonguay(David Thibault), Stéphanie Aubertin (Amy Leblanc), Julia Lalonde (Chloé Morin), Michael Gordin Shore (Guy Turner), Dana Jeffrey (Sheila Turner), Mathieu Bourassa (Rick Laflèche) et Tara Nicodemo (Lina Robbins). La production compte en outre sur la participation d’André Gulluni à titre de script-docteur.

Le titre de la série a été inspiré par le nom de la rivière Mattagami, une rivière qui coule au Nord de l’Ontario qui signifie « eau turbulente » en langue crie (madaagami). Le titre fait donc référence à l’eau d’une rivière qui est souvent une voie de communication entre les communautés et dont les forts courants reflètent aussi les relations parfois troubles entre les êtres. La majorité des tournages d’EAUX TURBULENTES ont lieu à Sudbury ainsi que dans la région de Onaping, à mi-chemin entre Sudbury et Timmins.

À PROPOS DE L’AUTEURE | Depuis toujours, l’auteure Marie-Thé Morin assume fièrement sa norditude, à laquelle est associé un vaste imaginaire partagé par plusieurs artistes et auteurs franco-ontariens. Immense territoire sauvage synonyme autant de liberté que d’enfermement, le Nord de l’Ontario reflète les rêves et les aspirations de ses habitants. C’est le lieu des nouveaux départs et des quêtes de rédemption qu’on ne peut trouver que sur une terre au bout du monde.

VOLET NUMÉRIQUE | Cet automne, le site web d’EAUX TURBULENTES proposera des contenus exclusifs et complémentaires à la série dont une carte interactive avec indices, des quiz et plusieurs capsules sur les techniques d’enquêtes.

EAUX TURBULENTES | Coproduction signée Léa Pascal pour les Productions Bliktv (Ottawa) et Mélanie Lamothe, Louis Morissette et Louis-Philippe Drolet pour KOTV (Montréal).

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :