En cuisine avec Kafka, de Tom Gauld, aux Éditions Alto

Quelques maisons d’édition québécoises se permettent de traduire des textes d’auteurs étrangers, souvent devant le succès de ces derniers, et parfois parce qu’elles connaissent bien nos goûts de lecture. C’est le pari que prend les Éditions Alto en proposant En cuisine avec Kafka, de Tom Gauld.  Alto récidive, puisqu’il s’agit du troisième livre de cet auteur à être traduit et publié en terre québécoise. En cuisine avec Kafka réunit les planches de ce bédéiste écossais qui connaît un succès planétaire avec son style dépouillé et grinçant. En cuisine avec Kafka poursuit son oeuvre déjà bien engagée depuis le début des années 2000.

« Tom Gauld est né en 1976 dans l’Aberdeenshire, en Écosse, quelque part entre les monts Grampians et la mer du Nord. Après des études d’illustration à l’Edinburgh College of Art, il rejoint le Royal College of Art, à Londres, où il réside encore. Il publie régulièrement ses dessins dans des journaux prestigieux comme le Guardian, le New York Times et le New Scientist. » Ça vous donne une idée de l’envergure du bédéiste.

L’album de format de poche est constitué de plus de 150 tableaux dont chaque histoire tient sur une page. La plupart de ces planches sont parues à l’origine dans le Guardian, mais certaines ont été commandées par le New Yorker ou le New York TimesEn cuisine avec Kafka est donc un concentré de plusieurs idées qui vont dans tous les sens à chaque nouvelle page. C’est d’ailleurs là son principal attrait, puisque Gauld arrive à illustrer une multitude de réflexions en peu de mots et dans un espace d’illustration restreint.

Certaines des planches contiennent une seule case, alors que certaines autres les multiplient de façon vertigineuse. Cette manière de travailler rend bien la maîtrise du genre par l’auteur. En effet, l’adéquation du discours et de l’image permet d’aller à l’essentiel. Le message passe, sans artifice. On remarque aussi que l’auteur utilise différents types d’illustrations, plutôt que de se camper dans un seul. Cette variété donne du rythme à l’oeuvre.

On peut parfois craindre de perdre l’acuité du texte original à cause de la traduction, mais j’avoue que le travail réalisé par Éric Fontaine reste dans le ton. Gauld pourfend l’élite, s’amuse à caricaturer les mécanismes littéraires, dénigre le ridicule dans lequel nous vivons. Et Kafka, dans tout ça? Il n’apparaît qu’une seule fois dans le livre, mais sa présence dans cette planche éponyme permet de mettre au jour l’absurde, celui qu’on côtoie au quotidien, et qui tient la vedette tout au long du livre.

En cuisine avec Kafka

En cuisine avec Kafka

Ce petit bouquin aux allures sympathiques mérite une place sur la table du salon. C’est un divertissement qui saura plaire aux amateurs de bandes dessinées « cérébrales ». Vous savez, quand l’intelligence d’une réflexion et la justesse du trait font rire?

En cuisine avec Kafka
Auteur: Tom Gauld
Éditeur: Éditions Alto
Parution: octobre 2017
ISBN : 978-2-89694-335-7
160 pages
24,95$

 

Author: Yannick Lepage

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :