Exposition – ABRACADABRA Un premier solo pour ADRIANA BEATRIZ à L’espace contemporain de Québec

L’espace contemporain galerie d’art du313, rue Saint-Jean,  présentera dans Le petit espacede la galerie du 13 mars au 7 avril 2019ABRACADABRAune exposition des oeuvresde l’artiste Adriana Beatriz.Il y aura vernissage vendredi 15 mars, 5 @ 7. Vous y êtes cordialement invités.

Abracadabra, deuxième exposition solo de l’artiste,  est l’incantation qu’utilise un magicien pour invoquer la magie des esprits bénéfiques et propulser ses pouvoirs. L’appellation pourrait venir d’« évra kedebra », qui signifie « je créerai d’après mes paroles. » Bien sûr, l’artiste n’est pas magicienne, mais grâce à ses pinceaux elle offre couleur et vie à ses tableaux.

Constitués d’une multitude de petites touches et de détails, ceux-ci exigent qu’on s’y attarde pour y déceler la magie. Des petits détails, parce que les choses les plus géniales viennent le plus souvent en petit format: le parfum, le caviar, l’ovule, le spermatozoïde, les bactéries, les photons, les enfants…  Ce sont les petites touches qui règnent dans les créations qui permettent de donner vie à cette exposition. Le public découvrira des œuvres inspirées par son vécu ou par des émotions cherchant à construire un pont vers ceux qui osent le plaisir de l’art. Ne vous étonnez pas si vous en ressortez ensorcelés après votre passage.

Pour Adriana Beatriz la peinture représente un outil indispensable pour l’expression de soi, pour fusionner son identité et pour apporter son grain de sable dans la construction du collectif social. Le moyen qu’elle emploie pour réaliser ses créations captivantes est toujours l’acrylique. Celui-ci lui procure une liberté qui est fondamentale à sa démarche créative: chaque tableau est une nouvelle opportunité pour oser de nouvelles combinaisons de couleurs ou de techniques et pour découvrir le fabuleux monde de l’art. Créer étant un processus de gestation unique et intemporel, chaque œuvre lui demande une approche personnelle et un temps particulier. Elles sont toutes le fruit d’un dialogue journalier intense entre l’artiste et la peinture. L’artiste, amante inconditionnelle de son œuvre, écoute chaque demande et chaque caprice avancés par ses toiles, qui deviennent les maîtres de la situation. Ce processus peut bien prendre des mois, tout autant qu’un tableau peut être achevé d’un trait, dans un élan d’énergie artistique.

Artiste autodidacte, Adriana Beatriz est relativement nouvelle sur la marché de l’art de Québec. Elle compte à son actif une première participation au Symposium Campanil’Arts de Québec en 2018 et en avril prochain elle participera à une cinquième exposition collective.

 

 

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :