Exposition du livre La petite Russie à la bibliothèque Aliette-Marchand jusqu’au 31 mars 2020

On récidive cette année avec la seconde édition d’Une ville, un livre. Une initiative rassembleuse qui vous invite à lire un même livre, à en discuter et à découvrir la littérature d’ici.

Alicia Despins et Francis Desharnais

Le 8 mars, dans la salle Irénée Lemieux à la bibliothèque Aliette-Marchand à 15 h avait lieu le vernissage du livre de  Francis Desharnais « La petite Russie ». Un livre qui parle de la colonisation en Abitibi, entre les années 1947 et 1968. (Ce livre est inspiré de l’histoire des grands-parents de Francis et est en même temps il est produit sous la forme d’une bande dessinée).

Pour l’occasion du vernissage, monsieur Frédéric Fortin, directeur général de l’Institut Canadien du Québec, (ICQ), nous a adressé quelques mots, ainsi qu’Alicia Despins, conseillère municipale de la ville de Québec, ministre de la culture, techno-culture et grands événements culturels, qui nous accueillait dans « sa municipalité, sa bibliothèque », avant de céder la parole à celui qui a gagné le vote du public pour son livre. Un beau hasard cette BD, puisque 2020 est l’année de la BD.

L’histoire de la petite Russie

Exposition au mur

Le livre se déroule à Guyenne, où Marcel et Antoinette Desharnais habiteront de 1948 à 1968. Guyenne n’est pas une paroisse comme les autres : il s’agit d’une coopérative, où 50% du salaire de tous les travailleurs sert à financer le développement de la colonie. Dans la région, certains ont surnommé ce village « la petite Russie ».

À propos de l’exposition

 L’exposition située au 243 Pierre-Bertrand et présente des planches originales de la bande dessinée La petite Russie, de Francis Desharnais.  Elle rassemble, en plus des originaux, plusieurs photos d’archives (puisées à même les albums familiaux) ayant servi de références pour dessiner avec réalisme et authenticité l’époque à laquelle le récit se déroule.

Façon de procéder de l’artiste

Les socles vitrés offrent un aperçu privilégié du processus créatif de Francis en présentant ses ouvrages de référence, son matériel de dessin, ses recherches graphiques et différentes versions annotés des pages de la petite Russie.

Le public était également invité à comparer une scène du film Les brûlés, de Bernard Devlin (1959) avec sa reprise en bande dessinée dans la petite Russie.

À propos de Francis Desharnais

Il a étudié en technique graphisme à Ste-Foy, mais c’est surtout à l’atelier Imagine qu’il a perfectionné son art de la bande dessinée. Il réside actuellement à Limoilou.

Francis Desharnais

Il a publié sa première BD en 2008 Burquette. Elle lui vaut deux prix Bédéis Causa lors du Festival de la bande dessinée francophone de Québec en 2009, ainsi que plusieurs nominations pour d’autres prix.

En 2012, il en réalise une adaptation en animation en plus de lancer un site interactif portant sur l’univers de Burquette, un projet produit par l’ONF et Cirrus.

Il est publié aux éditions powpow :

www.editionspowpow.com

Projection du film Les brûlés

 Le mercredi 25 mars à 14 h, à la Maison de la littérature, Québec, ville de littérature UNESCO vous invite à visionner le film Les brûlés (1959) de Bernard Devlin. Long métrage de fiction inspiré du roman Nuages sur les brûlés de Hervé Biron le film aborde la colonisation du nord du Québec dans les années 1930. Mettant en vedette Félix Leclerc, il évoque – à l’instar de la bande dessinée La petite Russie de Francis Desharnais – le dur labeur des colons de l’Abitibi aux prises avec une terre inhospitalière et la peur constante de manquer de l’essentiel pour vivre.

Concours « On a tous une histoire à conter »
Votre grand-père était draveur, trappeur, ou ouvrier sur un barrage électrique? Votre tante excelle au métier à tisser, a milité pour la souveraineté ou a été la première de son village à conduire une auto? Du 9 au 31 mars, partagez, en 300 mots ou moins, une tranche de la vie de vos proches dont la petite histoire se mêle à la grande Histoire du Québec. L’auteur ou l’autrice du texte retenu aura la chance de voir son histoire mise en bande dessinée par Francis Desharnais et recevra une paire de billets pour la soirée bénéfice de la Maison de la littérature, Lettres gourmandes, le 11 mai, pour y recevoir l’original des mains de l’auteur. Pour participer, remplissez un feuillet en bibliothèque ou rendez vous au unevilleunlivre.ca.

Activité littéraire

26 mars – Maison  de la littérature à 19 h

Réservation : Sur place au 40, rue Saint-Stanislas,  par téléphone au 418-641-6797, poste 3 ou par internet sur le site de la Maison de la littérature

Cercles de lecture
Les lecteurs et lectrices pourront rencontrer l’auteur et discuter de son œuvre.
•         Bibliothèque Monique-Corriveau, dimanche 15 mars à 14 h
•         Bibliothèque Jean-Baptiste Duberger, mardi 17 mars à 19 h
•         Bibliothèque Étienne-Parent, mercredi 18 mars à 19 h
•         Bibliothèque Saint-André, jeudi 19 mars à 19 h
•         Maison de la littérature, jeudi 26 mars à 19 h

Entretien:    29 mars à 19 h à la Maison de la littérature – Durée 2 h.

https://www.maisondelalitterature.qc.ca/

Pour en savoir plus sur l’événement:

www.unevilleunlivre.ca

Crédit photos : Lise Breton

Bibliothèque Aliette Marchand – lieu de l’exposition La petite Russie.

 

Author: Marie-Josée Boucher

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This