Fjord (Festival ZH)

Portées par une musique enivrante, trois interprètes incandescentes et secrètes désarçonnent le spectateur par une gestuelle sinueuse où elles seules détiennent les règles du jeu. Répétition et variation de mouvements circulaires se transforment peu à peu en solos envoûtants. Une pièce intemporelle et hypnotique.

**

Présentée en programme double dans le Cube (au 1er étage) de la Maison de la Culture Maisonneuve dans le cadre du Festival ZH, la courte pièce de danse  »Fjord » nous donne un bel aperçu de toute la rigueur que peut avoir la chorégraphe Stefania Skoryna dans son travail.

Dans un espace complètement noir, trois interprètes, vêtues elles aussi de noir, se retrouvent face à nous, droites et fières comme des monuments. La trame sonore, composée par Olivier Alary et interprétée par Victor de Coninck, joue un rôle très particulier dans cette pièce. Il est difficile de dire si elle est à l’origine du mouvement ou si c’est le mouvement qui fait naître cette mélodie d’abord monocorde, puis rapidement complexe.  »Fjord » est une poupée russe qui se déploie puis démultiplie au fur et à mesure de la pièce. Le titre n’est pas anodin puisqu’il rappelle l’immensité et la force du courant, caractéristiques que l’on retrouve dans la chorégraphie de Skoryna qui hérite d’une précision digne d’un travail d’horloger. Les mouvements sinueux en choeur ou en écho touchent droit au but et les solos donnent le tournis tant la fougue des interprètes est grande et envahit l’espace. L’esthétique épurée et la frontalité nous aide à tomber directement dans l’univers, sans artifice.

Et puis, rapidement, sans qu’on l’ait vraiment vu venir, la pièce se réduit sur elle-même nous laissant avec la même impression de calme après un orage. Les choses retombent doucement et nous laissent apprécier cette sérénité émanant d’une grande force de vivre. Il sera intéressant de voir comment la chorégraphe agrandira son équipe et peaufinera son projet (qui en est à l’étape de laboratoire, rappelons-le) à travers les prochains mois et les prochaines présentations.

**

Chorégraphie : Stefania Skoryna
Interprètes : Salina Léna Demnati, Vicky Gélineau & Mathilde Heuzé
Compositeur : Olivier Alary
Musicien : Victor De Coninck

Crédit photo : Land Art par Martin Hill et Philippa Jones

Présenté dans le cadre de ZH Festival (le festival se poursuit jusqu’au 17 août)

http://www.zhfestival.com

Author: Thomas Duret

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :