Hommage à Queen

Parti d’un rêve que de monter un spectacle hommage, une artiste drummondvilloise a laissé sa marque à la salle Georges Dor, du CÉGEP de Drummondville, les 21 et 22 mai dernier. Jade Lussier a rendu un hommage vibrant au groupe rock britannique Queen, formé en 1970.

Vue d’ensemble du spectacle.

Jade Lussier s’est fait approcher par Érik Flores Horth, ayant un gros projet que de rendre hommage à Queen. Celle-ci a accepté et a relevé le défi avec beaucoup de talent. Érik a su faire un excellent choix d’artiste et a travaillé fort avec Jade sur ce superbe spectacle. Sans eux, l’hommage n’aurait pas eu lieu.

De son côté, Jade Lussier a brillé sur scène en nous parlant parfois de ses passions et leçons de vie. Elle nous a dit que dans la vie, il faut foncer et faire ce qu’on a envie de faire, de ne pas se mettre de barrière. Pendant ses deux spectacles, c’est ce qu’elle a fait : vivre pleinement, sans barrière. Elle brillait sur scène et vivait le moment présent, avec joie. Jade Lussier a su rendre hommage à ce merveilleux groupe d’une excellente façon et de manière professionnelle.

Les choristes.

Jade Lussier était accompagné de grands musiciens, pour rendre son hommage encore plus véritable : Au piano et clavier, Karl Mousseau; à la batterie, Samuel Plante; à la basse, Marc Boudreau et les deux guitaristes, Tommy Guertin et Alexandre Marineau.

Aidée de ses choristes, Jade Lussier nous a interprété plusieurs grands succès, entre autres : « Bohemian Rhapsody », « Somebody to love », « We will rock you », « We are the champions », « Another one bites to dust », « I wank to break free » avec un ami qui passait l’aspirateur sur scène, « The show must go on », « She’s a killer queen », et « Bicycle race », tout en se promenant sur scène, en bicyclette.  Ses choristes, habillés chacun pour l’hommage, étaient aussi épatants. Nous entendions les merveilleux mélange de voix des basses Francis Martel-Filteau et William Hubert-Deschamps, ainsi que les ténors Thomas Ouelette et Sébastien Rancourt. Du côté des voix de femmes, nous entendions les altos Marie-Ève Bédard et Naomie Blanchard ainsi que les sopranos Laila Lessard et Amélie Jomphe. C’est environ vingt et une chansons que Jade Lussier et ses choristes nous ont chantés, chansons connues et moins connues.

Jade Lussier

Évidemment, tout spectacle doit sa réussite aux différents techniciens et collaborateurs. Les sonorisateurs de cette excellente soirée étaient Vincent Bourgon, Vince Roy-Perras et Zak Codello. Ces techniciens ont su livrer un son de qualité exceptionnelle. Les éclairagistes, eux aussi, se sont surpassés avec leurs effets lumineux et colorés, rendant bien le côté rock du spectacle, dans les différentes chansons et rendant les émotions à leur meilleur.  Sacha Le Royer et Jennily Crook ont réussi ce tour de force.

Et, sans oublier, Laetitia Tardif qui a aidé à ce spectacle de différentes façons comme bénévole, pendant toute la soirée.

Jade Lussier chantant « Bicycle Race ».

Un spectacle tout en couleurs qui ne manquait pas d’audace. Jade Lussier a un énorme potentiel de talents. Une chanteuse pleine de créativité et capable de vous faire vivre des émotions. Une très belle voix du Québec, qui joue d’un registre à l’autre sans difficulté et mélodieusement.  Vous gagnerez à la découvrir ou la redécouvrir.  Une carrière prometteuse devant elle.

Crédit photos: Éric Côté

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :