Kid Koala anime la Place des Arts avec son spectacle The Storyville Mosquito

The Storyville Mosquito s’anime à la Cinquième Salle de la Place des Arts, du 27 novembre au 8 décembre.

Un moustique clarinettiste quitte son patelin natal et prend le bus pour Big City, attiré par les lumières de son Music-Hall et les sirènes de la célébrité. Avec pour seul bagage une partition du célèbre Artie Chaux, le rêveur musicien, à peine débarqué, se retrouve bien vite aux prises avec l’âpre réalité.

En attendant l’audition qui doit l’emporter, lui et son Chaud Bizness, au firmament du jazz aux côtés des grands noms, Mosquito se dégotte un job dans un magasin de photocopies, encaisse les coups bas d’une araignée virtuose du vibraphone qui sabote autant que faire se peut ses ambitions, et surtout rencontre Katy, la cigale propriétaire d’un restaurant sur le point de fermer. Celle-ci lui fera comprendre que le bonheur est moins brillant peut-être mais plus atteignable qu’il ne le croyait.

Belle et mi-amère, l’histoire du moustique en ville aborde les thèmes du partage et de la communauté, aux dires mêmes de son concepteur, le musicien Kid Koala. Auteur, metteur en scène et compositeur, le DJ ne propose pas seulement, avec The Storyville Mosquito, un film d’animation mélancolique et drôle autant que touchant, mais avant tout une véritable performance scénique, ledit film étant monté en direct, en une seule prise à chaque représentation.

Une équipe de marionnettistes s’affaire en effet sur la scène de la Cinquième Salle de la Place des Arts afin de donner vie à la soixantaine de marionnettes (qui font une dizaine de personnages) filmées à l’échelle caméra ou muppet-size (pour les gros plans) au sein de plusieurs décors miniatures au style rétro pour être projetées live sur écran.

Comme dans un ballet, tout est minuté; les marionnettistes se déplacent d’une scène à l’autre et préparent la suivante dans ce qui apparaît comme une merveille de minutie et de travail de collaboration.
Véritable chef d’orchestre, Kid Koala, aux platines, à ses instruments électroniques et au clavier, assure les bruitages et la bande-son de son univers sans paroles, accompagné par un trio à cordes : un violoncelle et deux violons.

C’est donc à une expérience double que le public est convié, puisqu’une heure quarante durant, il lui est possible de passer de la scène à l’écran, et inversement, pour admirer à la fois le produit fini et le cours de sa réalisation, l’immersion dans les procédés de fabrication n’enlevant rien à la magie de la projection, bien au contraire.

Le clou du spectacle étant l’invitation faite par Kid Koala à monter sur scène à la fin du show pour voir de plus près décors et marionnettes, et discuter avec les artisans de The Storyville Mosquito.

Producteur / Diffuseur : Les spectacles Place des Arts
Création, direction et musique : Kid Koala
Direction artistique : Corinne Merrell
Création de marionnettes : Patrick Martel
Directeur photographe : AJ Korkidakis
Producteurs : Ryhna Thompson, Envision Management & Production

Crédits photographiques : Kid Koala

Author: Augustin Charpentier

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :