Le film québécois La Bolduc sera présenté à Montmagny dès sa sortie en salle pour deux semaines consécutives. À compter du samedi 7 avril jusqu’au mercredi 18 avril, les cinéphiles de la région pourront découvrir l’histoire marquante de cette chanteuse folklorique au succès retentissant, dans un drame biographique digne des plus grandes productions hollywoodiennes! L’ayant vu en avant-première, l’équipe des Arts de la scène vous garantit de grandes émotions et de beaux moments de nostalgie!

 L’histoire prend racine à Montréal au début du XXe siècle, avec fond de crise économique des années 20-30, ainsi que les premiers balbutiements de la lutte pour les droits de la femme. Pour sortir sa famille de la misère, Mary Rose Anna Travers, dit La Bolduc, devient chanteuse pour finalement « arrêter de tirer le Diable par la queue ». Native de Newport en Gaspésie, La Bolduc mariait l’humour et l’actualité dans ses textes simples, qui trouvaient écho dans le quotidien des gens. Sa voix devient alors celle d’un peuple. Le scénario retrace sa carrière fulgurante, son mariage difficile et sa relation tumultueuse avec sa fille aînée, Denise, qui jouait du piano sur les disques de sa mère et rêvait de faire également de la scène.

Le rôle-titre de La Bolduc est porté par Debbie Lynch-White – tout simplement époustouflante! Celle que l’on a connue sous les traits de Nancy Prévost dans la série Unité 9 revêt ici le costume d’époque pour personnifier à merveille cette auteure-compositrice-interprète iconique. Elle revisite ses succès; jeunes et moins jeunes reconnaitrons ses entraînants airs comme Ça va venir découragez-vous pas, Dans le temps du jour de l’An, ou encore J’ai un bouton sur la langue. Debbie Lynch-White turlute parfaitement ces refrains qui ont fortement marqué une époque et qui ont transcendé les décennies.

La distribution est complétée par une imposante brochette d’acteurs. Pour n’en nommer que quelques-uns : Émile Proulx-Cloutier interprète le mari de La Bolduc; Rose-Mary Perreault sous les airs de la fille belliqueuse; Bianca Gervais, comme meilleure amie; Serge Postigo devient son gérant.

Les billets cinéma sont déjà en vente au www.adls.ca, par téléphone au 418 241-5799 ou chez Jean Coutu Montmagny.