La voie du cœur, un roman sur l’ouverture du cœur, par Nora Caron

Un concentré de conseils de vie se retrouvent dans ce roman initiatique qui suit le parcours de Lucina, une jeune Montréalaise en mal de vivre, qui s’exile au Mexique pour des vacances forcées. Il en résulte une transformation de sa perception de la vie, et cette transformation l’amène à faire des choix qui influenceront dramatiquement la suite de son existence.

Après quelques pages, je me suis plu à créer un parallèle avec le personnage du Voyage à Ixtlan de Carlos Castaneda. J’y voyais une version contemporaine et féministe d’une quête initiatique qui casse le régime de notre modernité. L’intérêt pour poursuivre la lecture du livre venait directement de ce plaisir de voir la transformation de Lucina sous mes yeux.

J’y voyais aussi un mélange de genre littéraire chick-lit à la Eat, pray, love. Le personnage principal a vécu de nombreux revers amoureux, et porte en elle une colère vis-à-vis les hommes qui est assez puissante. Peu à peu, guidée par les réflexions de Señora Labotta, elle arrive à clarifier sa pensée et à faire la paix avec l’amour. Ça nous permet aussi de mieux comprendre, lorsqu’elle accepte de partager ses expériences amoureuses passées, comment elle est arrivée à abhorrer les relations de couple, et à être aussi craintive face à de nouvelles relations. Cela permet aussi à la lectrice – je crois sincèrement que ce livre s’adresse plutôt à un lectorat féminin – de s’identifier à différentes expériences amoureuses difficiles, et peut-être à trouver des moyens pour éviter que ces situations se reproduisent. Le lectorat masculin n’est pas en reste, puisqu’il pourra aussi s’identifier aux archétypes masculins tordus qui peuvent aussi faire du mal, manipuler, nuire à une relation de couple saine.

Cette quête initiatique permet aussi aux lecteurs de faire le point sur notre vision occidentale de la vie, avec son accélération incessante et sa perception fautive de ce que peut être la réussite. On y confronte aussi la religion catholique et la folie de faire de notre travail la priorité numéro 1 de notre vie.

Le livre s’ancre bien dans la réalité montréalaise, et l’auteure réussit aussi à créer un monde vivant et réaliste au Mexique. La narration, qui prête parfois la voix au personnage principal, est bien dosée, et la morale passe par la voix remplie de sagesse et d’expérience de Señora Labotta, ce qui diminue le ton moralisateur qu’aurait pu avoir le texte.

Je ne m’attendais pas du tout à apprécier ce livre, mais je crois qu’il pourrait être un roman à passer à une amie dans une mauvaise passe amoureuse. À la fois divertissant et enrichissant, sa lecture ramène des questionnements fondamentaux sur notre perception de la vie. Autrement dit, c’est du bouillon de poulet pour l’âme…

 

La voie du cœur

Auteure: Nora Caron

ISBN: 978-2-89788-089-7

Éditeur: Les Éditions Le Dauphin Blanc inc.

Prix: 19,95 $

229 pages

Auteur: Yannick Lepage

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.