L’Anglicane – Série Théâtre

Cinq pièces de théâtre fouleront les planches de L’Anglicane au cours de la prochaine année : Warda (10 octobre 2019), Extras et ordinaires | (Every Brilliant Thing) (7 novembre 2019), La détresse et l’enchantement (30 janvier 2020), Le dernier sacrement (19 mars 2020) ainsi qu’Omi Mouna (16 avril 2020). Afin d’approfondir l’expérience théâtrale et d’en découvrir davantage sur les créations présentées, des rencontres avec les interprètes sont proposées aux spectateurs après les représentations.

La série Théâtre est disponible en abonnement permettant un rabais de 35 % pour les 5 pièces ou de 20 % pour une sélection de 3 pièces.

Les Deux Mondes en coproduction avec le Rideau de Bruxelles
Jeudi 10 octobre 2019 – Régulier 46 $ | Étudiants 20 $
Sébastien Harrisson | Mise en scène : Michael Delaunoy  
Avec Violette Chauveau, Hubert Lemire, Victoria Diamond et Mieke Verdin

Jasmin est un jeune as de la finance qui ne cherche plus de sens à sa vie. Il calcule tout en terme d’argent et vit détaché de ses émotions jusqu’au jour où il posera les yeux sur un tapis bien banal qui réussira tout de même à le fasciner. Un tapis qui deviendra un objet de convoitise mais qui suscitera aussi la possibilité du désir pour l’autre et une quête identitaire plus grande que nature.

Ce périple aussi décoiffant qu’attrayant s’approche du conte contemporain avec ses liens entre le réel et l’imaginaire et ses multiples rencontres improbables qui mènent de Londres à Anvers en passant par Paris, Bagdad et Montréal.

Extras et ordinaires | (Every Brillant Thing)
Théâtre de Passage
Jeudi 7 novembre 2019 – Régulier 34 $ | Étudiants 20 $
Mise en scène : Maryse Lapierre
Traduction : Joëlle Bond | Avec Jonathan Gagnon

Il mène une vie plutôt normale à l’exception d’une chose : sa mère a perdu l’appétit pour la vie. Il voudrait souffler les nuages noirs dans ses yeux et rallumer le soleil. Mais à sept ans, ce n’est pas si simple. Il a donc l’idée de lui composer une liste de tout ce qui donne envie de vivre. En vieillissant, cette liste continue de l’accompagner. Elle disparait puis réapparait, elle s’allonge d’idées qui donnent du sens à l’existence jusqu’à devenir vertigineuse et atteindre un million de choses « extras et ordinaires » qui apportent du bonheur.

À la fois drôle, simple et touchante, cette pièce participative crée un cocon de confidences et d’intimité où bonheur et malheur se côtoient, mais surtout où le personnage et le public se rencontrent.

La détresse et l’enchantement
Coproduction du Théâtre du Trident, Théâtre du Nouveau Monde et Trois Tristes Tigres
Jeudi 30 janvier 2020 – Régulier 49 $ | Étudiants 20 $
Gabrielle Roy | Mise en scène : Olivier Kemeid
Avec Marie-Thérèse Fortin

Ce monologue au texte vif et attendrissant, tantôt comique ou dramatique, relate l’histoire d’une égérie de la littérature québécoise qui a oscillé toute sa vie entre la détresse et l’enchantement : Gabrielle Roy. On y retrace les grandes lignes de sa petite enfance au Manitoba, de sa carrière d’institutrice, de ses expériences en arts de la scène, de son saut à l’étranger, mais surtout de la découverte de sa véritable vocation : l’écriture.

Au cœur de cette célébration de l’autrice magnifiquement interprétée par Marie-Thérèse Fortin et brillamment appuyée de projections vidéo, une idée phare émerge : écouter son instinct, croire en ses rêves et s’accomplir vaille que vaille.

Le dernier sacrement
Les productions Le dernier sacrement
Mercredi 18 mars et jeudi 19 mars 2020 – Régulier 44 $ | Étudiants 20 $

Denis Bouchard | Mise en scène : Denis Bouchard et Sarah Beauséjour
Avec Denis Bouchard, Marylou Belugou et Ayana O’Shun

Cette création théâtrale à la fois touchante, dramatique et empreinte d’humour raconte l’histoire de Denis, ancien professeur atteint d’un cancer en phase terminale. À l’unité de soins palliatifs, il est entouré d’une infirmière croyante et de sa fille pratiquante tandis que lui-même s’interroge sur sa foi. Trois générations. Trois points de vue sur la mort, la religion et la spiritualité.

Par le biais de ses personnages réalistes et attachants et de quelques figurants, cette pièce rend hommage aux anges qui œuvrent auprès d’individus en fin de vie et qui transportent avec eux leurs propres visions et vécu respectifs.

Omi Mouna
(ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère)
Mohsen El Gharbi | L’Acteur en marche
Jeudi 16 avril 2020 – Régulier 32 $ | Étudiants 20 $

Montréalais d’ascendance belgo-tunisienne, Mohsen redoute d’avoir hérité de la brutalité de son père et part à la rencontre de son arrière-grand-mère centenaire pour trouver l’origine de la violence familiale qui a fait tant de ravages. Comme un archéologue, il recolle les morceaux de souvenirs qu’on a bien voulu lui raconter pour recomposer sa propre histoire et découvrir le sens de la sienne.

Inspirée de faits vécus et livrée sur un ton tragi-comique, cette fresque poétique tente de briser le cycle de la violence qui s’est trans­mise de géné­ra­tion en géné­ra­tion.

SÉRIE THÉÂTRE

Réservations : 418 838-6000

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :