Le collectif AMALGAME exposera à L’espace contemporain

L’espace contemporain galerie d’art du 313, rue Saint-Jean, recevra pour une première fois à la galerie les artistes du Collectif AMALGAME dans le cadre d’une exposition qui se tiendra du 1er au 6 mai 2018. Le vernissage aura lieu jeudi 3 mai de 5 @ 7. Vous y êtes cordialement invités.

Dans le cadre de la présente exposition le Collectif Amalgame présente une série de toiles abstraites et semi-abstraites. C’est la résultante du travail de sept femmes décidées à vivre leur passion, à laisser éclater leur créativité, où la rencontre avec l’autre est propice à l’émulation.

Le collectif Amalgame a pris forme en septembre 2016, émergeant d’ateliers de techniques mixtes dispensés à l’Université Laval où le mot d’ordre en vigueur était « Osez Madame, osez! ». Quelques sessions de cours auront permis à 7 étudiantes de se reconnaître, de s’apprécier, de créer des liens et de former un groupe distinct pour pousser plus loin l’exploration des couleurs, des formes, des techniques.

Ces artistes sont toutes adeptes d’acrylique et de techniques mixtes, chacune a pourtant son style propre et ses sources d’inspirations particulières. Une solide complicité basée sur le respect mutuel stimule les partages et les échanges créatifs. Explorations, observations, surprises : tout se partage et contribue à l’atteinte de cette diversité.

L’exposition du Collectif Amalgame est le reflet de cette variété. On y retrouve des œuvres abstraites, parfois semi-figuratives, où les couleurs chaudes voisinent les tons pastel, où la spatule et le pinceau s’expriment librement, où les textures, les empâtements, les superpositions peuvent contribuer à modeler les formes, rendant l’ensemble tantôt serein tantôt ludique, toujours en harmonie et en équilibre.

Des démarches artistiques propres à chacune

Danielle Boulet : J’utilise l’acrylique qui me permet de m’abandonner davantage à mes élans créatifs et mes intuitions. Mon travail prend différentes directions, oscillant entre l’abstrait et le figuratif. J’aime jouer avec les formes géométriques et organiques. Mon geste se veut à la fois maîtrisé et spontané en relation avec la couleur pour créer un ensemble cohérent et esthétique.

Margot Bujold : Mes tableaux s’inspirent des imprévus et du hasard qui naissent dans l’éclatement de mes gestes spontanés. Les formes abstraites qui se manifestent me suggèrent un scénario pouvant donner un effet théâtral à l’œuvre. Couleurs, textures et contrastes deviennent les éléments de la mise en scène. Je prends alors plaisir à jongler avec les formes suggérées et souvent géométriques que j’anime en les faisant interagir entre elles. C’est dans cet esprit libre et ludique que je crée mes tableaux.

 

Madeleine Dubé : Je suis une amoureuse des arts et de la beauté des choses dans leur sens esthétique. Les images que je peins, je les projette tout droit de mon imaginaire sur la toile. Chaque nouvelle œuvre devient pour moi un exercice d’équilibre au fil de sa composition, elle m’inspire et un sentiment d’urgence s’installe dans son exécution. Je me permets la liberté des couleurs et du mouvement. Il n’y a pas de règle sauf celle de créer l’harmonie.

Brigitte Michaud : La peinture, pour moi, est un moment de recueillement, où la vie trouve enfin un espace-temps fait de lenteur et de calme, pour que l’émotion émerge et prenne forme. Je recherche la douceur dans les courbes et l’harmonie dans les couleurs. J’aime qu’on perçoive un sujet, une histoire dans mes toiles semi-abstraites. Les tons se font souvent pastel et la lumière réchauffe les formes fluides qui s’adoucissent et quand l’équilibre s’installe, c’est l’instant de grâce comme dans les moments de bonheur.

Suzanne Parent : Je suis passée de l’huile à l’acrylique et aux techniques mixtes avec beaucoup de bonheur. J’ai découvert que je peux laisser libre cours à ma créativité, explorer des techniques jusqu’alors inconnues; je peux m’éclater et progresser dans l’expression de mon art. J’aime beaucoup exploiter les textures dans mes toiles pour faire ressortir les couleurs et les ambiances. Plusieurs de mes tableaux représentent des silhouettes qui m’inspirent et sans être vraiment figuratives, elles habitent mes œuvres par leur présence.

Suzanne Royer : Ma recherche constante de l’équilibre par le mouvement et la lumière est au cœur de mes œuvres. Mon approche est gestuelle, organique, intuitive et se décline dans des palettes de couleurs souvent fidèles à une dominante. J’aime explorer les différentes matières, les textures, les formes géométriques, le va-et-vient entre la transparence et l’opacité, l’épaisseur et la légèreté. Je peins pour l’expérience, le défi, l’étonnement et parfois la satisfaction d’avoir réussi à rendre vivante la toile blanche. Je me reconnais dans mes œuvres et elles me construisent autant que je les construis. Peindre me nourrit, donne un sens à ma vie.

Brigitte Vachon : Je puise mon inspiration dans mes œuvres photographiques dont je déconstruis la réalité pour en présenter une autre, plus abstraite, toujours vivante. Cette fascination joue un rôle de premier plan dans mon œuvre.

Auteur: Communiqués

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.