Le lit de Procrustes – Nassim Nicholas Taleb (Penguin Random House)

The Bed of Procrustes (en français Le Lit de Procrustes) est un livre à part de Nassim Nicholas Taleb appartenant à la série Incerto; une recherche sur l’opacité, la chance, l’incertitude, la probabilité, l’erreur humaine, le risque et la prise de décision dans un monde que nous ne comprenons pas. Les autres livres de la série sont  »Fooled by Randomness »,  »The Black Swan »,  »Antifragile » et  »Skin in the Game ».

Le Lit de Procrustes prend son titre d’une histoire de la mythologie grecque : celle d’un homme qui faisait en sorte que ses invité.es cadrent à la perfection avec les dimensions de son lit, soit en étirant leurs membres en les écartelant ou soit en les coupant aux dimensions exactes du lit. Ce mythe représente le point de vue sur les effets secondaires de l’hubrisme de la civilisation moderne selon Taleb – nous modifions les humains pour satisfaire à la technologie, nous blâmons la réalité de ne pas cadrer avec nos modèles économiques, inventons des maladies pour vendre plus de médicaments, définissons l’intelligence en fonction de ce qui peut être absorbé dans une salle de classe, et convaincre la population que le salariat n’est pas de l’esclavage.

**

Brillante découverte des dernières années, Nassim Nicholas Taleb (aussi surnommé le  »dissident de Wall Street ») a travaillé pendant 20 ans comme preneur de risque dans le milieu économique. Devenu petit à petit probabiliste, philosophe et recherchiste, Taleb a développé parmis les concepts les plus intéressants et confrontants du début du XXIème siècle.

Incerto est l’ensemble de ses écrits de 2005 à 2018. Le Lit de Procrustes est celui qui se tient un peu à part de part son format (livre d’aphorismes). Un aphorisme est une sentence énoncée en peu de mots qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier. Par certains aspects, il peut se présenter comme une figure de style lorsque son utilisation vise des effets rhétoriques (réf. wikipédia).

Ainsi, sur environ 150 pages, Taleb résume ses concepts et visions sous forme de fragments, tous séparés selon des champs d’exploration précis (Contre-narratif, Le sacré et le profane, La république des Lettres, Trompé par l’aléatoire, La robustesse et l’antifragilité, etc…). Ce sont des thèmes que l’on retrouve dans chacun des livres de la série Incerto et qui sont plus ou moins résumés de manière à les rendre plus accessibles et digestes. Il est important de noter, pour les lecteurs.trices désirant plonger dans son oeuvre, qu’il vaux mieux lire les livres de la série en ordre de publication puisqu’ils enchaînent une pensée ayant évoluée sur une décennie. Le Lit de Procrustes semblera peut-être un peu trop crypté pour quiconque n’étant pas familier avec les thèmes qu’explorent Taleb.

Néanmoins, le livre nous offre suffisamment de matière à réflexion avec des aphorismes parfois provocateurs, parfois hilarants, parfois controversés. Voici quelques extraits :

 »Nous existons si, et seulement si, vous êtes libres de faire quoique ce soit sans objectif visible, sans justification et, par dessus tout, en dehors de toute dictature du narratif imposé par les autres. »

 »La personne que vous craignez le plus de contredire est vous-même. »

 »Si vous savez, le matin en vous levant, ce à quoi ressemblera votre journée avec quelconque précision, vous êtes un peu mort à l’intérieur – plus votre journée sera précise et plus vous serez mort. »

 »On ne gagne jamais un débat avec quelqu’un tant que votre opposant ne s’en prend pas directement à vous. »

 »Habituellement, ce que nous considérons comme étant une  »bonne oreille » est en réalité une indifférence habilement déguisée. »

 »Vous serez civilisés à partir du moment où vous pourrez passer de très longs moments à ne rien faire, ne rien apprendre, ne rien améliorer sans vous sentir le moindrement coupable. »

 »Une personne disant  »Je suis occupée » est soit entrain de déclarer son imcompétence (et l’absence de contrôle sur sa vie) ou de dire qu’elle essaye de se débarrasser de vous. »

 »Vous êtes riches si, et seulement si l’argent que vous refusez à meilleur goût que l’argent que vous acceptez. »

Ce sont plus de 700 aphorismes au total qui se retrouve entassés dans ce petit livre. Comme dit dans sa préface, l’auteur suggère de ne lire que quelques aphorismes par séance de lecture avant de déposer de livre et de passer à autre chose. Il est vrai que, pour absorder tout la complexité de certains de ses concepts, il vaut mieux prendre son temps et laisser infuser ces idées parfois confrontantes et inconfortables dans notre esprit avant de poursuivre la réflexion. Le Lit de Procrustes n’est pas un livre qui se lit d’un seul coup, même si cela peut être tentant tellement les fragments relancent toujours le plaisir de lecture. Cela dit, Taleb nous bombarde de concepts qui ébranleront nos perceptions les plus solides. Le mieux que l’on puisse faire est d’entamer sa lecture avec une position d’ouverture. Taleb ne prétend pas avoir la science infuse mais à au moins le mérite de prendre le risque de mettre sur la table des questions que l’on ne se pose jamais, ou sinon rarement.

Amateurs.trices de rhétoriques, de philosophie contemporaine et d’idées sulfureuses, ce livre est pour vous. Pour tous les autres, ce livre est également pour vous mais vous n’en tirerez probablement pas autant ce malin plaisir de voir des idées dominantes être aussi facilement déconstruites.

**

Le Lit de Procrustes

Aphorismes pratiques et philosophies

Par NASSIM NICHOLAS TALEB

23$

Partie intégrante de Incerto

157 pages

30 novembre 2010 | ISBN 9781400069972

Author: Thomas Duret

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This