Le rideau se ferme une seconde fois pour les arts de la scène en sol maskoutain

Ce 13 octobre 2020, à la suite du passage en zone rouge de la MRC des Maskoutains, le Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe (CAJL) annonce la suspension des spectacles minimalement jusqu’au 28 octobre. Il s’agit de la deuxième fois que le rideau tombe sur les arts de la scène en région maskoutaine.

En effet, après près de cinq mois de fermeture, les portes du Centre des arts étaient ouvertes au public avec des spectacles en formules épurées : la série « Là-maintenant ». Depuis la réouverture, près de 2 000 spectateurs ont assisté à l’un des 14 spectacles qui ont été présentés. Les mesures sanitaires n’y étaient pas prises à la légère: désinfection des lieux et équipements, lavage des mains, port du masque et distanciation physique étaient en place. Malgré tous les efforts mis en place et la sécurité des lieux de diffusion régulièrement soulignée par le gouvernement et les spectateurs, l’équipe du CAJL se plie aujourd’hui aux directives du gouvernement afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Logo Centre des arts Juliette-Lassonde

Billetterie ouverte

Pour le moment, la billetterie du Centre des arts Juliette-Lassonde demeure ouverte. Les détenteurs de billets seront contactés dans les prochains jours afin de connaître les conditions de reports ou de remboursements.

Un mot du directeur

Chers amis de la culture,


Depuis quelques semaines, les portes du Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe (CAJL) étaient à nouveau ouvertes au public avec des spectacles en formules épurées : la série « Là-maintenant ». Les mesures sanitaires n’y étaient pas prises à la légère: désinfection des lieux et équipements, lavage des mains, port du masque et distanciation physique étaient en place. La sécurité des lieux de diffusion a d’ailleurs été saluée par le gouvernement et par les spectateurs qui ont franchi les portes du CAJL.

Pour tout dire, depuis le 28 août, le Centre des arts Juliette-Lassonde a été un exemple dans le milieu de la diffusion. Que ce soit au niveau de la sécurité ou du nombre d’événements offerts, le CAJL est maintenant perçu comme « un village peuplé d’irréductibles » dans la communauté. Une fierté pour l’équipe et pour laquelle vous pouvez, maskoutaines et maskoutains, être fiers aussi.

L’équipe du Centre des arts, du conseil d’administration aux employés de tous les secteurs (technique, accueil, administration) a travaillé avec passion pour poursuivre la mission de ce phare culturel maskoutain : apporter du bonheur dans la vie des gens. Pour cette passion et leur dévotion pour les arts vivants, nous les en remercions infiniment.

Sans vous, la joie n’aurait pas vaincu la tristesse.

Je tiens aussi à remercier les commanditaires qui ont apporté leur soutien financier tout autant que moral à notre
reprise. Vous êtes des vrais, des gens de cœur.

Sans vous, l’espoir n’aurait pas vaincu la crainte.

Nous tenons surtout à remercier les spectateurs, principalement ceux de la région maskoutaine qui, par leurs yeux plein de sourires, leurs bons mots et leurs rires nous partageaient le plaisir d’être « ailleurs », d’être « chez nous ». Un diffuseur n’existe que pour la population qu’il dessert, sans vous la relance aurait été vaine. Merci d’avoir été au rendez-vous.

Sans vous, le bonheur n’aurait pas vaincu la peur.

Aujourd’hui, nous nous plions aux consignes du gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19. Mais sachez que nous sommes des résilients et qu’on n’a pas fini de se réinventer : nous ferons tout en notre possible afin de pouvoir continuer à faire vivre les arts vivants, pendant et après la pandémie. Nous vous disons donc, à bientôt !

Au plaisir de vous revoir et pour longtemps !

Jean-Sylvain Bourdelais,
Directeur général et artistique, Centre des arts Juliette-Lassonde

Author: Communiqués

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This