Le RIRE au Clap dès vendredi

J’ai eu la chance de regarder le film « RIRE » en avant-première ce mercredi au Clap de Sainte-Foy.  Un film étonnant et particulier avec de beaux clins d’œil au CHSLD, leurs préposés, les résidents, la directrice et ses remontrances (un moment comique tellement que son discours est pitoyable) la maladie mentale, la peur de disparaître et mourir.

RIRE, n’est pas une comédie, mais une façon de voir la vie. Ce film est classé drame d’anticipation.  Comme spectateur, on peut se poser plusieurs questions et tout le monde y fera sa propre interprétation. Lorsque l’on rit, tout devient plus facile. Les comédiennes sont FABULEUSES. Léane Labrèche-D’or est hantée par son passé et tente de survivre du mieux qu’elle peut en aidant les autres et en aimant un nouveau chum. Sylvie Drapeau est « épeurante » lorsqu’elle semble se voir dans le miroir et ne plus savoir qui elle est et que dire la sympathique Micheline Lanctôt en patiente résiliente.

Après le film, les spectateurs ont pu poser quelques questions à Martin Laroche ou à Léane Labrèche-D’Or entre autres. Un moment très apprécié.

Un film de Martin Laroche 

Présenté en V.O.F.

Durée: 124 min

 

SYNOPSIS

Valérie a survécu à la guerre civile qui a plongé le Québec dans sa période la plus sombre. Elle travaille aujourd’hui dans un centre pour personnes âgées, mais elle demeure marquée par le violent chaos qui a ravagé la société quelques années plus tôt. Sa vie est dorénavant centrée sur son amoureux Gabriel et sur son amitié avec Jeanne, une patiente inspirante et férue de littérature. C’est ainsi que Valérie tente de passer par-dessus ses cauchemars.

Author: Marie-Josée Boucher

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :