Leif Vollebekk annonce New Ways, disponible le 1er novembre via Secret City Records

le nouvel album de l’artiste montréalais Leif Vollebekk, est la suite très attendue de Twin Solitude, finaliste au prix Polaris en 2017. C’est un album qui existe entre le son du kick et du snare, dans cet instant chargé avant le contretemps. Il sera disponible le 1er novembre via Secret City Records. Leif Vollebekk annonce également des nouvelles dates de concerts, notamment en première partie de Half Moon Run en Europe au mois de novembre. Une tournée en tête d’affiche sera dévoilée sous peu.

New Ways, c’est le son du désir dans son déploiement. Il y a deux ans, les choses changeaient si rapidement que l’auteur-compositeur avait peur d’en oublier des bouts. « Je pense souvent à la ligne de Leonard Cohen, “I hope you’re keeping some kind of record” (J’espère que tu tiens une sorte de registre) », confie-t-il. « Alors c’est ce que j’ai fait », comme s’il était possible de composer la trame sonore de sa propre vie. Alors que Twin Solitude abordait l’autoréflexion, New Ways traite de l’engagement et du changement, du fait de toucher et d’être touché. C’est un disque physique, avec des grooves plus forts et plus serrés. Les paroles sont les plus crues que le musicien a composées jusqu’à maintenant. C’est un portrait de la beauté, du désir, de la nostalgie, du risque, du souvenir — sans un seul instant de regret.

« Tout ce que je ne dirais jamais à personne, je l’ai mis sur le disque », explique Vollebekk — la tendresse et la violence, le sexe et la renaissance, Platon et Julie Delpy. Une histoire racontée en détail —« le soleil à travers mes paupières », « un panneau sur l’autoroute couverte de pluie ». Il y a la chaleur de la nuit et la fraîcheur bleutée du matin, un soupçon de Prince et de Bill Withers, les limbes du vol transatlantique d’une personne aimée. « J’ai fait le disque précédent pour moi », admet Vollebekk. « Celui-ci est pour quelqu’un d’autre. »

Leif dévoile également ce matin le premier extrait Hot Tears ainsi que le vidéoclip. Hot Tears, nous explique-t-il, est une chanson qui a été écrite alors que mes sens étaient beaucoup plus aiguisés et que je voyais les couleurs autour de moi plus vivantes. Le ciel ressemblait souvent à celui que l’on retrouve dans le film “The Tree of Life” de Terrence Malick. C’est la dernière pièce que j’ai écrite pour l’album. Elle a été enregistrée en direct : les voix, la batterie et le piano. Je voulais qu’elle sonne le plus chaud et naturel possible, tout en forçant les paroles à se faire une place à travers elle. Le vidéo, magnifiquement réalisé par Kaveh Nabatian, ami et proche collaborateur du compositeur, était l’idée de Leif lui-même : pendant plusieurs mois j’ai imaginé un vidéo avec une silhouette devant une abondante lumière dorée lorsque la note mineure sonne. Kaveh m’a présenté à Axelle Munezero : elle danse de la même façon que j’entends la musique. Suffit de dire que lorsque j’ai vu la chorégraphie d’Axelle pour la première fois, elle m’a jeté à terre.

New Ways a été enregistré au Studio Capitol à Los Angeles et au Studio Breakglass à Montréal. L’album présente Olivier Fairfield (Timber Timbre) et Homer Steinweiss (The Dap-Kings, Amy Winehouse, Mark Ronson) à la batterie, avec des voix additionnelles de Angie McMahon.  Il a été mixé par Chris Allen à NYC (Yoko Ono, Fleet Foxes, Sigur Rós, Margaret Glaspy). Le matriçage a été effectué par Greg Calbi au Sterling Sound (David Byrne, The War On Drugs, Gregory Alan Isakov, Tame Impala, Father John Misty, Bob Dylan, Patrick Watson).

Twin Solitude est un album qui a tout changé pour Leif, il s’est retrouvé sur la courte liste du Prix de musique Polaris en 2017 et a reçu une nomination au Juno Awards, tout en cumulant plus de 23 millions d’écoutes en continu à ce jour. Il a été acclamé par la critique, notamment par : le Uncut, NPR Music, The Fader, The Sunday Times Culture, The Line of Best Fit, Paste, Brooklyn Vegan, WXPN, KCRW et le Exclaim! pour ne nommer que ceux-ci. Durant sa carrière, Leif a partagé la scène avec Shakey Graves, Gregory Alan Isakov, Angie McMahon, Daniel Lanois, Patrick Watson, Natalia Lafourcade, Mandolin Orange, Beth Orton, Sinéad O’Connor et plusieurs autres. La majorité des concerts de sa dernière tournée nord-américaine pour supporter Twin Solitude ont affiché complets.

Précommandez et pré-enregistrez l’album dans votre bibliothèque musicale en cliquant

SPECTACLES

25 juin 2019
Brooklyn, NY • Rough Trade (Early Show)
COMPLET

25 juin 2019
Brooklyn, NY • Rough Trade (Late Show)
SUPPLÉMENTAIRE

11 septembre 2019
Los Angeles, CA • Morrocan Lounge

6 novembre 2019
Bristol, UK • SWX *

7 novembre 2019
London, UK • Electric Brixton *

8 novembre 2019
Glasgow, UK • The Garage *

9 novembre 2019
Manchester, UK • O2 Ritz *

12 novembre 2019
Groningen, Netherlands • Lutherse Kerk

13 novembre 2019
Amsterdam, NL • Paradiso *

16 novembre 2019
Cologne, DE • Live Music Hall *

17 novembre 2019
Hamburg, DE • Markthalle

19 novembre 2019
Berlin, DE • Festsaal Kreuzberg *

21 novembre 2019
Munich, DE • Technikum *

22 novembre 2019
Vienna, AU • Arena *

23 novembre 2019
Zurich, CH • X-Tra *

24 novembre 2019
Stans, Switzerland • Chäslager

26 novembre 2019
Paris, FR • Le Trianon *

27 novembre 2019
Brussels, BE • AB *

29 novembre 2019
Montréal, QC • Le National
LANCEMENT

* Premième partie de Half Moon Run

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :