Les Voisins

Cette année, à la Maison des Arts de Drummondville, une belle équipe de huit joyeux lurons nous présentent la pièce de théâtre Les Voisins, écrite par Claude Meunier et Louis Saia, il y a maintenant 40 ans. La popularité de cette pièce de théâtre étant telle qu’il n’y a plus de billets depuis quelques mois déjà.

Les trois voisins discutant: Georges, Bernard et Fernand.

Il faut dire que l’équipe de production MONARQUE, Mario Provencher et André Robitaille, y sont pour quelque chose. Depuis le départ du regretté Gilles Latulippe, ils ont eu la tâche difficile que de prendre leur place à la Maison des Arts, dans le cadre des théâtres d’été. Ils ont réussi, au fils du temps, à faire leur place et à mettre sur scène de merveilleuses pièces de théâtre. André Robitaille est aussi le metteur en scène de cette pièce.

Après un discours d’André Robitaille, du maire de Drummondville, Alexandre Cusson qui prévoyait nous parler des heures, à la blague, ainsi que de la directrice de la Maison des Arts, Marie-Pierre Simoneau, l’atmosphère de la salle nous plonge dans les années 1980, là où se déroule l’histoire hilarante, en un medley musical.

Arrivée remarquée de Junior.

Bernard, joué par Guy Jodoin, taille sa haie très minutieusement, le mot est faible. Son voisin Georges, interprété par Jean-Michel Anctil, revenant du Canadian Tire, commence la jasette. Fernand (Rémi-Pierre Paquin) et sa conjointe Luce (Marilyse Bourke) se mêlent de la partie. Bernard invite tout ce monde à veiller chez lui, le soir même. Jeanine (Marie-Chantal Perron), conjointe de Bernard, revient de l’épicerie Steinberg. Leur fille, Suzy (Catherine Brunet) rejoint l’équipe, dans la conversation. Bernard annonce alors à Jeanine qu’ils recevront leurs voisins ce soir. Pas trop contente, elle finie par accepter et retourne chez Steinberg, faire une autre commande. Laurette (Brigitte Lafleur) est en pleine crise existentielle et son conjoint, Georges, tente de la consoler en allant magasiner avec elle mais d’abord, ils doivent aller se faire coiffer. Une belle coupe afro pour Georges, mode de 1980, nous fait rire. Leur fils, Junior (Pier-Luc Funk) est en admiration pour son père. S’en suit des discussions sans fondements, des malaises où personne ne sait pas de quoi parler, avec un humour absurde et des situations tout aussi cocasses que dramatiques, racontées dans la plus pure folie des auteurs de la pièce.

Les conjointes, de gauche à droite: Laurette, Luce et Jeanine.

Les Voisins ne peut être qu’une réussite avec cette panoplie d’excellents comédiens et comédiennes, ainsi que du metteur en scène. Le jeu des acteurs est formidable et ceux-ci forment une belle famille avec une belle complicité. Chacun d’eux a un bagage de différentes expériences sur scène ou à la caméra. Jean-Michel Anctil qui, au départ, était humoriste, débutait à la télé dans Rumeurs, en 1999. Marilyse Bourke, que nous avons vu jouer la fille de Michel Barette, dans Km/h. Catherine Brunet s’est fait connaître dans plusieurs séries télévisées comme Macaroni tout garni et Fée-Éric. Pier-Luc Funk, le jeune comédien que l’on connaît pour ses divers rôles mais qui a fait ses débuts dans le film Un été sans point ni coup sûr, en 2008. Guy Jodoin que l’on connait pour son rôle de capitaine dans Une Galaxie près de chez vous ou encore comme animateur dans le quizz télé Le Tricheur. Brigitte Lafleur qui depuis 1999 ne chôment pas avec ses rôles dans les séries Bouscotte, Virginie, Les Bougons et plusieurs autres. Rémi-Pierre Paquin qui a joué dans la série Une histoire vraie, entre autres et enfin, Marie-Chantal Perron, qui a interprété La mystérieuse Mademoiselle C, dans le film du même nom. Il ne faut surtout pas oublier le comédien André Robitaille qui est le metteur en scène avec un gros bagage d’expérience.

Bernard avec Jeanine: « Ça goûte dont bon d’la mayonnaise ».

Les différents changements de décors aident également à la réussite de cette pièce, tout comme le son et l’éclairage. Pas étonnant que la pièce affiche complet pour l’été à Drummondville. Pour ceux et celles qui ont leurs billets, ne les perdez surtout pas! Pour informations à la Maison des arts, consultez leur site : http://www.artsdrummondville.com/spectacles-drummondville/index.aspx

J’en profite pour vous annoncer que l’an prochain, la pièce de théâtre d’été sera Un dîner de cons, mis en scène par André Robitaille et mettra en vedette Laurent Paquin, René Simard et quatre autres comédiens. Plusieurs billets sont déjà vendus. Pour informations supplémentaires, consultez le site de MONARQUE : http://www.monarqueproductions.com/portfolio/le-diner-de-cons-2020/

Crédit photos: Martin Ouellette

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :