LOUIS VENNE annonce la sortie de l’album COMME UNE BÊTE DANS LES HEADLIGHTS

Près de 10 années se sont écoulées depuis que Louis-Philippe Robillard, alias Louis Venne, s’est fait remarquer avec l’album Le Café des oiseaux. Finalement (pour ne pas dire enfin!), le voici de retour avec une toute nouvelle offrande. Comme une bête dans les headlights verra officiellement le jour le 4 octobre prochain et d’ici là, il est possible de se sustenter de deux nouveaux extraits.

«Comptoir» et «Gaz» viennent ainsi jeter les bases de cet album folk qui grafigne, mené par une poésie brute abordant entre autres la distance et les impossibles. Une collection de 12 titres qui avancent sur une route noire comme dans un «char pu d’breaks» coréalisés avec Olivier Fairfield (Timber Timbre, FET.NAT).

Les mélomanes qui assistaient au plus récent Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue (FME) ont d’ailleurs déjà eu droit à un aperçu fort probant de cet album qui aura mijoté dans la tête de l’artiste durant plusieurs années.

«La force de son œuvre est les textes qui nous racontent des anecdotes surprenantes et des récits de voyage avec un penchant émotif. De plus, il est un solide musicien entouré d’une belle bande» – Le Canal Auditif

Une vie d’aventures

Et comment expliquer ce si long délai entre les deux parutions de ce franco-ontarien maintenant établi à Montréal? Simplement par un besoin d’explorer de nouveaux horizons. Voyages (dont plus de 7000 kilomètres en canot à travers le Canada), études et travail en ébénisterie, composition pour le théâtre et divers projets plus expérimentaux ont parsemé son parcours des dernières années.

Il avait pourtant le vent dans les voiles au moment de mettre son projet sur pause, cumulant plusieurs prix et distinctions parallèlement à la sortie de son premier album («Song from the Heart » du Conseil des festivals folks de l’Ontario, 5 récompenses au Gala des prix Trille Or, personnalité de la semaine «Radio-Canada/Le Droit», Prix Dédé-Fortin de la Fondation SPACQ).

Venant de mettre la main sur le Prix ROSEQ du Contact Ontarois 2019, Louis Venne se prépare maintenant à trimballer de nouveaux ses compositions sur les scènes du Québec et du Canada.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :