Madame Autruche présente un premier extrait : L’autre jour

Dès les premières notes de « L’autre jour », on tape du pied, on sourit et on a envie de se lever pour danser. Madame Autruche (pseudonyme de Mélisande Archambault) nous arrive avec un style americana bien à elle qui tombe à point avec le soleil et la bière blonde des terrasses. Elle nous entraîne au rythme du banjo et des guitares électriques dans une vie parallèle, la sienne, si elle n’avait pas choisi la musique.

L’autre jour, je t’ai vue dans un miroir

Ça m’a pris de court, j’ai eu du mal à y croire

T’étais ordonnée, t’étais routinière

Tu n’aimais pas te lever, mais c’était la chose à faire!

Extraite de l’album Les pentes glissantessorti le 2 juin dernier, « L’autre jour » met la table pour découvrir l’univers de Madame Autruche, qui nouspropose des chansons à la poésie décalée dans un folk à mi-chemin entre le blues et le country.Plutôt connue pour ses nombreuses collaborations dans le folk québécois (Canailles, la Famille Day, Les Royal Pickles), Mélisande Archambault laisse de côté son violon pour adopter la guitare ténor dans ce nouveau projet solo. Inspirée entre autres par Fred Fortin et Bernard Adamus, elle a coréalisé son album avec ses musiciens : Antoine Marquet, Simon Pagé et Noam Guerrier-Feeud. En résulte une fresque très personnelle, entraînante, parfois crue et surtout illuminée par l’interprétation scintillante, sympathique et authentique de Mélisande. Pas étonnant qu’elle détonne en spectacle! On pourra d’ailleurs la voir bientôt sur scène.

EN SPECTACLE!

9 juillet – Montréal, Quai des brumes

15 septembre –Montréal, série Dimanches déplogue, Quai des brumes

QUI EST MADAME AUTRUCHE?

Madame Autruche est le tout nouveau projet solo de Mélisande Archambault, une multi-instrumentiste et autrice-compositrice-interprète née à Montréal. Avant de commencer sa carrière, Mélisande étudie au Cégep de Saint-Laurent en violon jazz, instrument dont elle joue depuis l’âge de 5 ans. Violoniste, chanteuse, banjoïste, mandoliniste et percussionniste, elle accumule plusieurs projets de styles musicaux variés. En plus des groupes dont elle fait partie (Les Royal Pickles, La famille Day), Mélisande collabore avec des artistes tels que Bernard Adamus, Marc Lalonde, Canailles et Groenland. Elle participe aussi à la LIMM (Ligue d’improvisation musicale de Montréal) dans l’équipe d’Ici Musique. On a pu voir Mélisande à la télévision, entre autres à Faites comme chez vouset à Belle et Bum, avec Les Royal Pickles. Toutes ces collaborations l’ont menée à se produire dans de multiples événements, notamment au Festival international de jazz de Montréal, au Festival jazz et blues de Saguenay, aux Francofolies de Montréal, à Coup de cœur francophone, au gala ComédieHa!, à la Maison du Québec à St-Malo en France et bien d’autres.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :