MANAHEL offre un premier extrait

Débarquée au Québec il y a à peine deux ans, l’auteure-compositrice-interprète d’origine française Manahel offre une première carte de visite avec l’extrait «Maussade».

Composant initialement en anglais et s’étant expatriée quelque temps en Angleterre, c’est finalement à Montréal que la pianiste et chanteuse a décidé de faire son nid, et du même coup de se tourner vers la langue française.

Entourée des musiciens Louis Nadeau (batterie), Raphaël Longval (basse), Tim S. Savard (cordes) et Zachary Boileau (guitare), Manahel (voix, piano) se laisse découvrir avec une chanson où douceur pianistique, richesse des cordes et mélancolie poétique se côtoien dans un registre oscillant entre pop et jazz.

«Le but de mon écriture est de me libérer des pensées négatives. De rendre poétique ce qui a été pesant dans ma vie», évoque la jeune artiste âgée de seulement 23 ans, qui a été guidée dans sa démarche par le réalisateur et producteur Borza Ghomeshi du studio Mayk Music (Éclos Bis, Funk Lion, Safia Nolin, Jason Bajada, Rufus Wainwright, Martha Wainwright, Jorane, Richard Desjardins, The McGarrigle Sisters, Emmylou Harris, Laurin Hill).

«Maussade» se veut le premier jalon d’un album qui devrait voir le jour au cours de l’année 2020.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :