Marie-Josée Labbé et Josée Vadeboncoeur : Deux passionnées de théâtre

Marie-Josée Labbé et Josée Vadeboncoeur sont deux passionnées de théâtre. Elles œuvrent dans ce domaine depuis plusieurs années. Elles résident à St-Germain-De-Grantham, près de Drummondville et elles se connaissent depuis longtemps. Pleines de projets en tête, leur travail se fait en équipe et leurs passions les ont amené à se propulser vers les arts de la scène. Arts et culture les a rencontrées pour vous. L’entretien s’est fait avec les deux, mais j’ai fusionné leurs réponses à une seule personne.

Marie-Josée Labbé (gauche) et Josée Vadeboncoeur (droite)

A&C : Quand ton intérêt pour le théâtre a t’il débuté?
Marie-Josée Labbé : Depuis toujours, mais vers l’âge de 16 ans, j’ai commencé à écrire des pièces de théâtre sur l’histoire et les mythes, pour appuyer mes textes je faisais mes recherches sur leur culture. C’est ce que je fais encore aujourd’hui.

A&C : Êtes-vous reconnues pour ce que vous faites?
MJL : Je suis membre de UDA (Union Des Artistes) et de la FQTA (Fédération Québécoise du Théâtre Amateur). J’ai toujours travaillé dans les agences de placements et de formation d’acteurs. Ensemble, Josée et moi, nous avons créé notre propre boîte de production : Les Productions de l’Ancre.

A&C : Dans vos textes, quels sont les sujets abordés en général?
MJL : Comme mentionné, j’écris mes textes et je fais toute la recherche nécessaire. J’écris des pièces de type mythologie grecque, mésopotamienne et égyptienne. En plus de toucher les contes et légendes. Je veux toujours aller plus loin et je recherche de nouveaux styles de pièces. Présentement, l’humour de Gilles Latulippe me passionne. J’ai un petit penchant pour le « kitch ». Dernièrement, Josée et moi, nous avons produit une pièce sur le monde des Drag Queen (en novembre dernier) avec « Drag moé« . Nous avons l’intention de faire d’autres représentations étant donné son succès.

Affiche de « Drag moé ».

A&C : Vous semblez avoir plusieurs genres, mais en avez-vous un plus particulièrement?
MJL : Nous n’avons pas vraiment de style en particulier. C’est plus la passion qui nous guide. Ce qui nous amène à faire des spectacles bénéfices, pour des organismes de la région. Nous avons un penchant pour des œuvres concernant l’intimidation, l’alzheimer, les jeunes, les groupes LGBT, etc… Malheureusement, nous devons faire face à plusieurs tabous.

A&C : Combien de spectacle faites-vous par année?
MJL : Présentement, on en fait un par année ou presque en plus de petites animations de tous genres. De plus nous offrons des formations d’acteurs.

« À l’aube de l’Amérique », scène des Micmacs.

A&C : À part l’œuvre des Drags Queen de novembre dernier, qu’avez-vous réalisé aussi?
MJL : Il y a : « À l’aube de l’Amérique », une pièce historique racontant la découverte de l’Amérique. Dans les formations théâtrales que nous offrons, à chaque fin de sessions, il y a une représentation.

A&C : Avez-vous d’autres projets?
MJL : Présentement, nous travaillons sur la formation de la troupe dans le but de s’orienter vers un théâtre engagé. Nous sommes à la recherche de comédiens et comédiennes pour compléter notre équipe. Nous voulons aussi sortir de Drummondville et se produire à l’extérieur comme par exemple, au festival de théâtre de Victoriaville. Évidemment, il y a Montréal, mais il y a d’autres endroits à découvrir.

La troupe de « À l’aube de l’Amérique ».

A&C : Donc, si je comprends bien, votre troupe n’est pas complète?
MJL : Nous sommes toujours à la recherche de talents extraordinaires. Souvent les hommes sont très difficiles à trouver. Par contre, les femmes acceptent plus facilement le jeu de rôle que les hommes. Nous acceptons également tous les âges, à partir de 8 ans. Nous aimerions nous monter une banque de comédiens, pour tous types de rôles.

A&C : Avez-vous une idée en tête concernant cette banque?
MJL : Nous allons procéder à des auditions prochainement. Vous pouvez vous inscrire soit par téléphone au 819-395-4528 pour rejoindre Marie-Josée Labbé ou au 819-395-4191 pour rejoindre Josée Vadeboncoeur ou par courriel au [email protected]

A&C : Auriez-vous un conseil pour ceux et celles qui hésitent?
MJL : Le théâtre c’est la meilleure dose d’adrénaline pour sortir de sa zone de confort! Tu dépasses tes limites, ça te permet de vivre des expériences extraordinaires et le plus grand sentiment d’appartenance qui soit!

Crédit photos :

-Manoir Trent : Josée Vadeboncoeur (Page couverture)

-Josée Vadeboncoeur et Marie-Josée Labbé: Audrey-Ann Joyal

-« Drag moé » : Marie-Josée Labbé

-« À l’aube de l’Amérique » : David Garon

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :