Murale en hommage à Marcelle Ferron à Outremont

Les Amis de la place Marcelle-Ferron ainsi que Mireille Deyglun et Sébastien Ricard, porte-paroles, sont heureux d’annoncer la réalisation d’une murale d’envergure dans l’arrondissement d’Outremont. C’est une grande première à Outremont dans la mesure où l’arrondissement a modifié son règlement afin de permettre la réalisation d’une première murale sur son territoire, en hommage à l’artiste automatiste Marcelle Ferron, ancienne résidente d’Outremont.

Marcelle Ferron

Exécutée au cours de l’été 2020 sur le mur d’acier galvanisé du Centre Communautaire intergénérationnel (999 avenue McEachran, Outremont), côté est/nord-est, elle sera visible depuis le nouveau campus. Elle constituera à n’en pas douter un important marqueur urbain à la jonction de l’Outremont historique, en plus de s’intégrer au pôle d’art public du campus MIL où elle côtoiera des œuvres de Patrick Bernatchez et Michel de Broin.

Membre du giron de Paul-Émile Borduas, Marcelle Ferron fut l’une des signataires du Refus global (1948). Intéressée par les liens entre l’art, l’architecture et l’espace public, elle est surtout connue du grand public pour la verrière de la station de métro Champ-de-Mars (1967). Sa carrière de peintre, de professeur et d’artiste du verre se déclina des années 1940 à 2001. La murale fera écho à la fois à sa pensée sociale et à son univers artistique, dominé par l’abstraction. Pour en savoir plus sur cette artiste, vous pouvez visionner les vidéos de la série Marcelle Ferron racontée par sur Vimeo.

La proposition de Jean-Sébastien Denis a été retenue pour ce projet d’envergure dont la surface est environ 232 m2. L’artiste y privilégie un vocabulaire abstrait, à la fois dans la continuité de son style personnel et dans l’esprit du travail de Ferron, comme il l’explique éloquemment « Par la pratique soutenue de la non-figuration qui caractérise mon travail depuis 20 ans, je porte certaines des préoccupations qui animaient Marcelle Ferron […] Le droit à la liberté de combinaison des médiums en est un bel exemple, mais aussi le processus additif opérant lors de la construction de nos œuvres comporte des similitudes. Cette proposition fait une belle part à la lumière qui surgit de différentes manières : parfois tel un vitrail, souvent à travers la palette de couleur empruntée

à Ferron […]. Je partage avec cette grande artiste l’amour de la lumière, un dynamisme pictural assumé et […] un aspect ludique qui rend le tout accessible aux adultes comme aux enfants. »

Par son format et son approche non figurative qui la démarquent de la vaste majorité des propositions murales, figuratives et narratives, cette œuvre de format monumentale sera exceptionnelle.

Le projet sera réalisé sous la direction de MU, fondé à Outremont en 2007 par Elizabeth-Ann Doyle et Emmanuelle Hébert, un organisme reconnu pour son expertise dans le domaine de la murale publique (Grand Prix du Conseil des arts de Montréal 2019).

Les Amis de la place Marcelle-Ferron sont, pour leur part, les initiateurs et les producteurs de ce projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec. Il bénéficie également de l’appui de l’Arrondissement d’Outremont.

Une campagne de sociofinancement sous le patronage de Mireille Deyglun et Sébastien Ricard permettra de compléter, grâce à des fonds privés, le budget de ce projet évalué à environ 80 K$. On peut faire un don sur Simplyk par carte de crédit; par virement bancaire électronique à notre adresse courriel : [email protected] ou en postant un chèque à: Amis de la place Marcelle-Ferron, 208-970 McEachran, Montréal, QC, H2V 3E3. Pour tous les dons de 25 $ et plus, un reçu d’impôt sera émis au nom du donateur.

À propos des Amis de la place Marcelle-Ferron

Organisme à but non lucratif, Les Amis de la place Marcelle-Ferron fait la promotion d’activités liées à l’art public en s’inspirant de l’art et de la pensée de Marcelle Ferron (1924-2001). La place Marcelle-Ferron, située sur l’avenue Bernard, angle De l’Épée, en constitue le foyer de rayonnement. Depuis 2012, plusieurs activités ont été organisées par sa petite équipe de bénévoles, dont Les Bancs (2013), Les Glaces de David Farsi (2016) et Les Mots de Marcelle Ferron (2019). Suivez-nous sur Facebook

Author: Éric Côté

Share This Post On

Pin It on Pinterest

Share This