Nous sommes devenus ces gens – Les éditeurs en feu

Ce premier livre est la rencontre de rencontres. Entre les images et les mots. Entre des ailleurs et des ici. Des visages et des échos. Dans ce recueil poético-photographique, Catherine Anne Laranjo et Alexandros Tzortzis transfigurent les lieux en des êtres. Des êtres qui sont venus à eux, en eux. Des gens qui seront bientôt en vous.

**

Les éditeurs en feu ont vu le jour en 2017 et en sont déjà à sa quatrième publication. Nous sommes devenus ces gens est un recueil de courtes histoires relatant des rencontres, étalées sur plusieurs années. À travers ces histoires, on en apprend surtout sur les autres et peu sur la narratrice/autrice. Le tout est entrecoupé des photos (principalement des portraits) d’Alexandros Tzortzis prises un peu partout dans le monde (Inde, Bénin, Guatemala), et ce pendant plusieurs années. La superposition des deux médiums est intéressante. Chaque courte rencontre commence avec une photo, ce qui nous ouvre un champ d’interprétation assez large : sont-elles les personnes dont on parle ? Leur situation mise en photo participent-elles au récit, ou viennent-elles au contraire le mettre en contradiction pour proposer une nouvelle vision de la photo / une nouvelle interprétation du récit ?

Dans Nous sommes devenus ces gens, on parle de partage, de rencontres, d’intimité, de sagesse, de tristesse, de blessures, d’amour, d’abandon, de départ, du deuil. Certains passages sont très touchants.

Chez le vétérinaire qui voulait être gentil mais qui a quand même mis la mort

j’ai voulu me rappeler l’odeur de l’orange que j’ai agrippée au sortir du métro tantôt

L’avant-midi était entamé j’avais déjeuné mais devant l’étalage

de fruits ma main s’est refermée toute seule

guidée

comme glissant sur un fil d’or invisible

une menotte caressant les jupes d’un moine bouddhiste

un réflexe d’appartenir à la vie en avance

Il y a quelque chose d’apaisant dans l’écriture, qui appelle à la contemplation. Une certaine sagesse aussi. On ne reste pas indemne devant la dureté des thèmes abordés. Dans ces photos, on voyage. Dans les mots, on s’ancre dans la réalité, même si l’écriture poétique nous fait basculer dans l’onirisme à tout instant.

C’est l’amour ton mot comment tu fais

Moi j’ai encore les montagnes que tu as fais pousser dans ma tête

**

Nous sommes devenus ces gens

Les éditeurs en feu

Avril 2019

20$

Nous sommes devenus ces gens – Catherine Anne Laranjo et Alexandros Tzortzis

Author: Thomas Duret

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :