Nouvel extrait de Barrdo – Cette fois-ci

Parue d’abord sur l’album L’ÉTERNEL RETOUR, lancé en février dernier, CETTE FOIS-CI détonne dans le répertoire de BARRDO par son absence totale d’amertume, de cynisme ou de mélancolie. La confiance règne, l’enthousiasme est assumé du début à la fin, sans arrière-pensée et sans non-dits.

 

Cette fois-ci c’est la bonne

Aucun doute n’est permis

Sortez les confettis

Préparez ma couronne

 

Oh non même pas besoin

De prévoir un plan B

La guerre est déjà gagnée

Mes ennemis sont déjà loin

 

Oui bientôt je retrouverai celui que j’ai toujours été

Pour CETTE FOIS-CI, Pierre Alexandre a délibérément tourné le dos à ses penchants progressifs et néo-spirituels, pour plutôt puiser ses inspirations dans le rock’n’roll, le country et le blues des années 60 et 70 : Robert Charlebois, CCR, Plume Latraverse, The Beatles… Il en résulte une chanson sans ambigüité, entraînante, mue par de vifs riffs et une voix dynamique.

L’ÉTERNEL RETOUR, plus récent album de BARRDO, paru le 20 février dernier, a récolté des critiques élogieuses tant du public que des critiques et conquis plusieurs tympans et amené le projet sur diverses scènes dans les derniers mois (Widewood, OFF-QC, Phoque-Off, Vieux-Montréal). Sur cette lancée, BARRDO sera en spectacle le 30 août prochain au Festival de Musique Émergente (FME) à Rouyn-Noranda, en Abitibi.

QUI EST BARRDO ?

Depuis sa création en 2015, Barrdo a été plus productif en studio que sur scène, faisant paraître cinq simples et deux albums au total, ne donnant que trois spectacles. Le premier album, Apologie des états seconds, lancé en septembre 2016, était à forte tendance psychédélique/expérimentale/freak-folk. Les simples étaient quant à eux plutôt pop, trois d’entre eux ayant des artistes invités à la voix (Michèle O, Simon Kingsbury, Alexandre Martel). Le nouvel album, L’éternel retour, combine ces deux voies. Barrdo aspire maintenant à échanger le studio pour la scène pour quelques mois.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :