Palmarès du 34e Festival international de cinéma Vues d’Afrique

Présenté par Québecor en partenariat avec Royal Air Maroc, Transporteur officiel, le 34e Festival international de cinéma Vues d’Afrique se termine aujourd’hui, après 10 jours de découvertes, de rencontres, de célébrations au BAOBAR et de voyage à travers l’Afrique et ses diasporas. Le palmarès de cette édition a été dévoilé lors de la cérémonie de clôture qui a eu lieu hier, le samedi 21 avril, à la Cinémathèque québécoise, en présence de plusieurs lauréats qui ont pu recevoir leur prix lors d’une soirée spéciale célébrant le Rwanda.

FICTION INTERNATIONALE

Prix du meilleur long métrage – Fiction internationale

I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière) de Rungano Nyoni (Zambie, Angleterre)

Deux mentions spéciales ont été attribuées aux films À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana (France / Algérie / Grèce) et Zizou de Férid Boughedir (Tunisie).

Prix du meilleur moyen ou court métrage – Fiction internationale

Tangente de Julie JOUVE et Rida BELGHIAT (France – La Réunion)

Rush de Ludovic Rianando (Madagascar) et Watu Wote de Katja Benrath (Allemagne, Kenya) ont reçu des mentions spéciales.

Prix de la meilleure interprétation féminine (Ex-aequo)

Hiam Abbass, dans le rôle de Fatima, tenancière du Hammam dans le film À mon âge je me cache encore pour fumer

Christelle Richard, dans le rôle de Florie du film Tangente

Prix de la meilleure interprétation masculine

Zied Ayadi, dans le rôle de Zizou

Le jury a également remis des mentions spéciales à Yann Gael, dans le rôle de Samuel Rénia du film Le Rêve français et à Henry B. J. Phiri, dans le rôle de l’officier du gouvernement du film I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière)
Le jury de la compétition fiction internationale était composé de Grégoire Viau, Louisa Lafable et Marie-Aline Vadius. Les prix de cette compétition sont offerts par Vues d’Afrique et les prix d’interprétation par le Centre Culturel Marocain.

DOCUMENTAIRE INTERNATIONAL

Prix du meilleur long métrage – Documentaire international

This is Congo de Daniel McCabe (République Démocratique du Congo, États-Unis, Canada, Qatar).

Deux mentions spéciales ont été accordées à Quand Paul traversa la mer de Jakob Preuss (Allemagne) et Burkinabè Rising : l’art de la résistance au Burkina Faso de Iara Lee (Burkina Faso, Bulgarie, États-Unis).

Prix du meilleur moyen ou court métrage – Documentaire international

On est tous pygmées de Hélène Charpentier (Gabon, France)

Le jury de la compétition documentaire internationale était composé de Kalil Koulibaly, Johane Bergeron et Yvette Mistrale Mbogo. Les prix de cette compétition sont offerts par le TV5 Québec Canada. 

REGARDS D’ICI

Prix ONF de la meilleure production indépendante

Evasion d’Anjali Nayar (Canada)

Prix LOJIQ de la mobilité francophone pour les réalisateurs canadiens de moins de 35 ans

Le baobab et la colombe de Jean Beaudin (Canada)

Le jury de la compétition Regards d’ici était composé de Dorothée Oum, Joseph André et Leila Lyadini. Les prix de cette compétition sont offerts par l’Office national du film du Canada (ONF) et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ).

AFRIQUE CONNEXION

Prix du public de la meilleure série par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

(Ex-aequo)

Oasis de Angela Aquereburu et Jean Luc Rabatel (Togo)

C’est la vie de Alexandre Rideau (Sénégal)

DROITS DE LA PERSONNE

Prix CIDIHCA Droits de la personne

Frontières de Apolline Traoré (Burkina Faso, France)

Deux mentions spéciales ont été accordées aux films Watu Wote de Katja Benrath (Allemagne, Kenya) et I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière) de Rungano Nyoni (Zambie, Angleterre)

Le jury de la compétition Droits de la personne était composé de Mariza Rosales Argonza, Michel Régnier et Pascale Leblanc. Le prix de cette compétition est offert par le Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-canadienne (CIDIHCA).

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Prix IFDD Développement durable

Malaria Business de Bernard Crutzen (Belgique, Congo, Sénégal, Madagascar)

En éclaireur de Coline Morand (France, Haïti) a reçu une mention spéciale du jury.

Prix UPA DI récompensant le meilleur film sur les réalités agricoles

Permakabadio de Anouk Lejczyk (Sénégal)

Le jury de la compétition Développement durable était composé de Éliane Ubalijoro, Nadine Otsobogo et Nicolas Shuku Onemba. Les prix de cette compétition sont offerts par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) et l’UPA Développement international (UPA DI).

 

UN DERNIER JOUR POUR PROFITER DU FESTIVAL

Plusieurs oeuvres récompensées sont projetées en ce dernier jour du Festival : Évasion (Anjali Nayar), Le baobab et la colombe (Jean Beaudin), Quand Paul traversa la mer (Jakob Preuss), Permakabadio (Anouk Lejczyk) et En éclaireur (Coline Morand). Autre film à ne pas manquer, Inkotanyi de Christophe Cotteret, qui revient sur l’histoire de l’ex-rébellion rwandaise. Suite au grand succès populaire du film Lhajjates de Mohamed Achaour, une projection supplémentaire a été ajoutée à la programmation et a lieu aujourd’hui à 15h au Centre Culturel Marocain (515 Avenue Viger E).

Programmation complète du dimanche 22 avril : bit.ly/VDA2018_jour10

Vues d’Afrique tient à remercier les partenaires de l’édition 2018 du Festival :

Présenté par Québecor en partenariat avec Royal Air Maroc, Transporteur officiel, le 34e Festival international de cinéma Vues d’Afrique se termine aujourd’hui, après 10 jours de découvertes, de rencontres, de célébrations au BAOBAR et de voyage à travers l’Afrique et ses diasporas. Le palmarès de cette édition a été dévoilé lors de la cérémonie de clôture qui a eu lieu hier, le samedi 21 avril, à la Cinémathèque québécoise, en présence de plusieurs lauréats qui ont pu recevoir leur prix lors d’une soirée spéciale célébrant le Rwanda.

FICTION INTERNATIONALE

Prix du meilleur long métrage – Fiction internationale

I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière) de Rungano Nyoni (Zambie, Angleterre)

Deux mentions spéciales ont été attribuées aux films À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana (France / Algérie / Grèce) et Zizou de Férid Boughedir (Tunisie).

Prix du meilleur moyen ou court métrage – Fiction internationale

Tangente de Julie JOUVE et Rida BELGHIAT (France – La Réunion)
Rush de Ludovic Rianando (Madagascar) et Watu Wote de Katja Benrath (Allemagne, Kenya) ont reçu des mentions spéciales.

Prix de la meilleure interprétation féminine (Ex-aequo)

Hiam Abbass, dans le rôle de Fatima, tenancière du Hammam dans le film À mon âge je me cache encore pour fumer

Christelle Richard, dans le rôle de Florie du film Tangente

Prix de la meilleure interprétation masculine

Zied Ayadi, dans le rôle de Zizou

Le jury a également remis des mentions spéciales à Yann Gael, dans le rôle de Samuel Rénia du film Le Rêve français et à Henry B. J. Phiri, dans le rôle de l’officier du gouvernement du film I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière)

Le jury de la compétition fiction internationale était composé de Grégoire Viau, Louisa Lafable et Marie-Aline Vadius. Les prix de cette compétition sont offerts par Vues d’Afrique et les prix d’interprétation par le Centre Culturel Marocain.

DOCUMENTAIRE INTERNATIONAL

Prix du meilleur long métrage – Documentaire international

This is Congo de Daniel McCabe (République Démocratique du Congo, États-Unis, Canada, Qatar).

Deux mentions spéciales ont été accordées à Quand Paul traversa la mer de Jakob Preuss (Allemagne) et Burkinabè Rising : l’art de la résistance au Burkina Faso de Iara Lee (Burkina Faso, Bulgarie, États-Unis).

Prix du meilleur moyen ou court métrage – Documentaire international

On est tous pygmées de Hélène Charpentier (Gabon, France)

Le jury de la compétition documentaire internationale était composé de Kalil Koulibaly, Johane Bergeron et Yvette Mistrale Mbogo. Les prix de cette compétition sont offerts par le TV5 Québec Canada.

REGARDS D’ICI

Prix ONF de la meilleure production indépendante

Evasion d’Anjali Nayar (Canada)

Prix LOJIQ de la mobilité francophone pour les réalisateurs canadiens de moins de 35 ans

Le baobab et la colombe de Jean Beaudin (Canada)

Le jury de la compétition Regards d’ici était composé de Dorothée Oum, Joseph André et Leila Lyadini. Les prix de cette compétition sont offerts par l’Office national du film du Canada (ONF) et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ).

AFRIQUE CONNEXION

Prix du public de la meilleure série par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

(Ex-aequo)

Oasis de Angela Aquereburu et Jean Luc Rabatel (Togo)

C’est la vie de Alexandre Rideau (Sénégal)

DROITS DE LA PERSONNE

Prix CIDIHCA Droits de la personne

Frontières de Apolline Traoré (Burkina Faso, France) 

Deux mentions spéciales ont été accordées aux films Watu Wote de Katja Benrath (Allemagne, Kenya) et I Am Not a Witch (Je ne suis pas une sorcière) de Rungano Nyoni (Zambie, Angleterre)

Le jury de la compétition Droits de la personne était composé de Mariza Rosales Argonza, Michel Régnier et Pascale Leblanc. Le prix de cette compétition est offert par le Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-canadienne (CIDIHCA).

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Prix IFDD Développement durable

Malaria Business de Bernard Crutzen (Belgique, Congo, Sénégal, Madagascar)

En éclaireur de Coline Morand (France, Haïti) a reçu une mention spéciale du jury.

Prix UPA DI récompensant le meilleur film sur les réalités agricoles

Permakabadio de Anouk Lejczyk (Sénégal)

 Le jury de la compétition Développement durable était composé de Éliane Ubalijoro, Nadine Otsobogo et Nicolas Shuku Onemba. Les prix de cette compétition sont offerts par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) et l’UPA Développement international (UPA DI).

UN DERNIER JOUR POUR PROFITER DU FESTIVAL

Plusieurs oeuvres récompensées sont projetées en ce dernier jour du Festival : Évasion (Anjali Nayar), Le baobab et la colombe (Jean Beaudin), Quand Paul traversa la mer (Jakob Preuss), Permakabadio (Anouk Lejczyk) et En éclaireur (Coline Morand). Autre film à ne pas manquer, Inkotanyi de Christophe Cotteret, qui revient sur l’histoire de l’ex-rébellion rwandaise. Suite au grand succès populaire du film Lhajjates de Mohamed Achaour, une projection supplémentaire a été ajoutée à la programmation et a lieu aujourd’hui à 15h au Centre Culturel Marocain (515 Avenue Viger E).

Programmation complète du dimanche 22 avril : bit.ly/VDA2018_jour10

Vues d’Afrique tient à remercier les partenaires de l’édition 2018 du Festival :

Auteur: Communiqués

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.