Pierre Lapointe présente La science du coeur

Pierre Lapointe présente La science du cœur, une pièce poignante qui dévoile une toute première facette de son prochain disque. Ce nouvel album, lancé simultanément des deux côtés de l’Atlantique le 6 octobre prochain, marquera le début d’une collaboration avec Columbia, un label de Sony Music France.

Le chanteur décrit son cinquième et nouvel album comme l’aboutissement de ce qu’il a toujours cherché à faire, soit une rencontre entre la « vieille grande tradition » de la chanson et la nouveauté totale.

À mi-chemin entre classicisme et avant-garde, La science du cœur remet l’album concept au goût du jour. « Ce disque a été conçu pour être écouté sans interruption », peut-on lire dans le livret créé par Pascal Blanchet et orné d’une photo de John Londoño. En se prêtant à l’exercice, on se rend compte que chaque chanson nourrit la suivante, le tout constituant un parcours amoureux dont on ne sort pas indemne.

Posant un nouveau jalon dans le foisonnant parcours d’un artiste libre et inspiré, ce disque opère une habile greffe entre chanson française, musique contemporaine et musique orchestrale. « Les textes s’inscrivent dans la tradition de la chanson réaliste alors que les musiques sont très reichiennes », explique Pierre Lapointe qui fait ici référence à Steve Reich, compositeur new-yorkais et pionnier du minimalisme. L’instrumentation, dont l’apport de l’ensemble de cordes de l’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Simon Leclerc, confère pour sa part une couleur classique aux pièces.

Sur ce nouvel album, l’auteur-compositeur jette un regard lucide et sans concession sur l’amour au temps du numérique, à une époque où l’image n’a jamais occupé autant de place. Tantôt cru et impitoyable (La science du cœur, Qu’il est honteux d’être humain, Sais-tu vraiment qui tu es), tantôt émouvant et animé d’un espoir fragile (Le retour d’un amour, Mon Prince charmant, Une lettre), Pierre Lapointe gratte sous le vernis avec une précision chirurgicale, mettant au jour les dysfonctions et les contradictions. « La science du cœur est un objet d’abstraction propulsé par la volonté qu’ont les gens tristes à se laisser toucher », chante-t-il dans la pièce-titre. Aussi les chansons Alphabet, Naoshima, Un cœur. 

Des textes qui vont droit au cœur et à l’âme, qui nous entraînent dans son univers, sans artifice, sensible et sans pudeur. Une prestation imprégnée d’humanité, de tendresse, de sourires et de rires. Une musique qui nous prend à bras le corps en symbiose avec les mots et les images ; une performance à cœur ouvert, à hauteur d’homme, bien et beau dans sa peau.

Enregistré à Montréal et mixé à Paris, l’album La science du cœur est le fruit d’une étroite collaboration avec David François Moreau, un musicien, compositeur et arrangeur français qui œuvre dans les domaines de la chanson, du film, de la danse et du théâtre. « Il s’agit d’une rencontre comme on en fait peu dans une carrière, mentionne Pierre Lapointe. David François avait assisté à mon spectacle Paris tristesse alors qu’il était de passage à Montréal. Nous avons ensuite fait connaissance pour nous découvrir rapidement de réelles affinités artistiques. » Outre les arrangements et la réalisation, David François Moreau signe quatre musiques. Félix Dyotte (Zopiclone) et Daniel Bélanger (Une lettre) ont aussi collaboré à la composition.

En tournée dès novembre au Québec et en France

Offert en vinyle, en CD et sur toutes les plateformes numériques, La science du cœur sera lancé simultanément des deux côtés de l’Atlantique. Une production Audiogram, ce disque marque pour Pierre Lapointe le début d’une collaboration avec Columbia, une étiquette de Sony Music France.

La tournée La science du cœur débutera le 3 novembre et s’arrêtera au cours des prochains mois dans plusieurs villes du Québec et de la France. Le spectacle sera de passage à Montréal les 14 et 15 décembre 2017 au Théâtre Corona tandis que la première parisienne aura lieu le 13 février 2018 à La Cigale.

Toutes les dates de la tournée au www.pierrelapointe.com

PIERRE LAPOINTE EN NOMINATION À L’ADISQ POUR «L’INTÉGRALE»
Pierre Lapointe et Audiogram sont en nominations dans la catégorie Anthologie de l’année pour L’intégrale, un coffret regroupant tous les albums de Pierre Lapointe en version vinyle.

Le gagnant sera dévoilé le 26 octobre prochain lors du Gala de l’industrie.

Author: Luc R. Bertrand

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :