Prix -Mario Brassard : lauréat du Prix de poésie 2018

CBC et Radio-Canada, avec leurs partenaires – le Conseil des arts du Canada et le Banff Centre des arts et de la créativité –, ont annoncé aujourd’hui que Mario Brassard, auteur du poème Séconal, est le lauréat du Prix de poésie 2018, un des trois Prix de la création Radio-Canada. Son texte a été choisi parmi plus de 1200 poèmes inédits reçus de partout au pays. Le jury, composé d’Hélène Dorion, de Jean Sioui et d’Elkahna Talbi, a choisi avec beaucoup d’émotion de récompenser cette écriture « sans cesse en mouvement. »

Mario Brassard habite à Notre-Dame-de-Lourdes, un village situé dans la région de Lanaudière. Il travaille dans un bureau de poste comme adjoint au maître de poste. Il a fait paraître trois recueils de poésie aux éditions Les Herbes Rouges : Le livre clairière (2012, prix Émile-Nelligan), La somme des vents contraires (2006) et Choix d’apocalypses (2003). Il est aussi auteur jeunesse. Il a ainsi publié quatre romans chez Soulières éditeur : Que faire si des extraterrestres atterrissent sur votre tête (2004), La saison des pluies (2011, prix des Libraires et prix TD), Quand hurle la nuit(2015), et Ferdinand F., 81 ans, chenille (2018), qui vient de remporter un Prix littéraire du Gouverneur général. Pour en savoir plus, visitez la page des Prix de la création.

En plus d’un prix en argent de 6000 $ offert par le Conseil des arts du Canada, Mario Brassard profitera d’une résidence d’écriture au Banff Centre des arts et de la créativité (Alberta). Un extrait de son poème Séconal sera lu à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! en formule cabaret, en direct du Salon du livre de Montréal le vendredi 16 novembre entre 13 h et 15 h au kiosque de Radio-Canada. Un peu plus tard, à 18 h 30, toujours en direct du kiosque de Radio-Canada, Mario Brassard participera à une soirée « poésie et tango » au cours de laquelle on pourra entendre ses mots, mais aussi ceux de la poète Alejandra Pizarnik, ainsi que la musique de RADIOTANGO, et assister à une démonstration de tango.

Les quatre finalistes du Prix de poésie 2018 recevront quant à eux un prix en argent de 1000 $ offert par le Conseil des arts du Canada. Il s’agit d’Anne-Marie Desmeules pour Bouleaux, Kristina G. Landry pour Alors tu nous construiras un bateau, Mathieu Simoneau pour L’espace de liberté des rivières et Marie-Hélène Voyer pour Mouron des champs. Quant à la lauréate de langue anglaise (CBC Poetry Prize), il s’agit de Natalie Lim. On peut lire son texte Arrhythmia sur le site de CBC Books.

Les Prix de la création Radio-Canada
Véritable tremplin pour les écrivains canadiens depuis 1945, les Prix de la création Radio-Canada (Radio-Canada.ca/icionlit) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits, nouvelles et poèmes originaux et inédits soumis au concours. Au fil des ans, ils ont permis de révéler au public de nombreux talents devenus depuis des incontournables de la littérature d’ici et rayonnent au-delà de nos frontières : Michel Tremblay, Normand de Bellefeuille, Martine Audet, Arlette Cousture, Marie-Sissi Labrèche ou Mélanie Vincelette. Marie-Louise Arsenault, l’animatrice de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! sur ICI RADIOCANADA PREMIÈRE, en est la porte-parole.

Le Conseil des arts du Canada
Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Il favorise l’excellence artistique et la défend afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et en apprécient les bienfaits. En 2016-2017, le Conseil des arts a investi 196,8 millions de dollars dans la création et l’innovation
artistiques avec ses subventions, ses prix et ses paiements. Le Conseil des arts dirige également des projets de recherche, organise des activités et travaille avec des partenaires afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des collectivités de l’ensemble du pays. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation des programmes de location d’œuvres d’art et contribue à l’engagement du public envers l’art contemporain. Chaque année, le Conseil des arts du Canada verse des paiements à plus de 17 000 auteurs canadiens dans le cadre du Programme du droit de prêt public, à titre de compensation pour l’accès gratuit à leurs livres dans les bibliothèques publiques canadiennes.

Le Banff Centre des arts et de la créativité
Fondé en 1933, Banff Centre des arts et de la créativité est une organisation d’apprentissage d’envergure internationale basée sur un héritage exceptionnel en matière d’excellence en développement artistique et créatif. Le Centre, qui n’offrait à l’origine qu’un seul cours de théâtre, s’est développé au fil du temps et joue maintenant un rôle de premier plan dans des dizaines de disciplines axées sur les arts, la culture et la créativité. Occupant un vaste campus au cœur des spectaculaires Rocheuses canadiennes, Banff Centre des arts et de la créativité a pour mission d’inspirer tous les artistes, chefs de file et penseurs afin qu’ils libèrent leur potentiel de création qui leur permettra d’apporter une contribution unique à la société. Pour ce faire, le Banff Centre offre des programmes d’apprentissage transdisciplinaires, des spectacles de calibre mondial, ainsi que des activités de sensibilisation du public.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :