Rythm’Ô Chœur

C’est avec rythme au cœur et joie que la chorale drummondvilloise Les Voix du Chœur vous offrira leurs plus belles voix dans leur tout récent spectacle : « Rythm’Ô Chœur », les 8 et 9 novembre prochains.

Les Voix du Choeur

Cette chorale, différente des autres, aux rythmes d’aujourd’hui, chante plusieurs styles : du « dance », du rock, des balades, des medleys de chansons francophones, anglophones et autres langues.  C’est, en tout, 38 voix qui s’harmonisent sous la direction de Gilles Proulx, directeur musical et co-fondateur de la chorale. Celle-ci chante depuis 2007 grâce à lui, mais aussi grâce à Diane Boudreau, co-fondatrice.

Lors de leur prochain spectacle, vous entendrez, entres autres : « No roots » chantée originalement par Alice Merton, « You are the reason » duo de Calum Scott et Leona Lewis.  Vous entendrez également « Prémonition » de Cœur de pirate et plusieurs autres, accompagnées de medleys.  Cette année encore, des surprises vous attendent.

Affiche du spectacle

La chorale fait deux représentations annuellement pour mieux vous divertir, soit le vendredi 8 et samedi 9 novembre prochains, à 20h, à la salle Georges-Dor du CÉGEP de Drummondville, 960 rue St-Georges. Les billets sont en vente au coût de 25$ pour les adultes et de 13$ pour les enfants de 6 à 12 ans.

Leurs spectacles se font à guichets fermés depuis quelques années.  Les billets sont en vente depuis le 23 septembre et, déjà, ils s’envolent rapidement.  Dépêchez-vous! Pour réservation ou information, contactez Denis Pronovost : 819 474-6764 ou consultez notre site internet : https://www.lesvoixduchoeur.ca/

Les Voix du Chœur tiennent à remercier leurs fidèles partenaires: NousTv, La ville de Drummondville, Therrien et Laramée optométristes, Gym ProActif, MH Duplication, CBD Construction Bertrand Dionne, Canimex, FBL Société de comptables agréés, Meulage Expert, Stephen Lonergan, Autobus J. Leblanc, Restaurant Le Vieux St-Charles et de nombreux autres.

Crédit Photo : Martin Beauchesne

Crédit affiche : Stephen Lonergan

Texte : Éric Côté

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :