Shawn Phillips et sa tournée québécoise: un succès en toute Continuance

L’auteur-compositeur-interprète de longue date Shawn Phillips a renoué avec le public québécois pour la sortie de son nouvel album, Continuance, avec une tournée d’une vingtaine de spectacles aux quatre coins de la province. Entretien avec l’un des grands poètes et musiciens qui a su se renouveler au fil de ses quarante ans de carrière.

Fidèle à lui-même dans ses paroles engagées et sa musique personnelle, Philips est souvent resté dans l’ombre des grandes stars du folk-rock, bien qu’il ait collaboré avec plusieurs d’entre elles au fil du temps. Continuance est d’ailleurs un fruit de ces collaborations récolté tardivement, puisque ce vingt-cinquième album trouve ses origines dans les années 1970. Anecdotiquement, le jeune sonorisateur de The Who avait fait couler par accident le camion de Shawn et de YES qui contenait tout leur matériel de tournée. Grâce à une recherche Facebook, celui-ci a retrouvé Shawn Phillips sur Facebook en 2014 – plus de 40 ans plus tard –   et lui a offert la possibilité d’enregistrer dans son prestigieux studio d’enregistrement en Californie, Rose Lane Studios, pour se faire pardonner. Shawn Phillips y a enregistré son opus de 12 chansons avec des musiciens d’envergure tels que Brockett Parsons (claviériste principal de Lady Gaga). L’album a été mixé par Joe Primeau (REO Speedwagon, Mary Margaret O’hara, New Found Glory, Anvil) et le mastering audio a été réalisé par Chas Ferry.

Continuance permet encore à Philips d’éclater les styles musicaux et d’y apposer sa signature caractéristique. Engagé, il profite de sa créativité pour prendre position vis-à-vis la politique américaine et pour écorcher certaines pratiques en désaccord avec ses valeurs. Plutôt que de proposer un style musical unique pour tout l’album, on retrouve plutôt trois temps exploitant trois thèmes : la colère, la merveille et la technique. Phillips laisse aussi une large place à ses musiciens, et cela explique les quelques envolées musicales qui agrémentent plusieurs des chansons de l’album. Mes coups de cœur musicaux vont à Some things will never change, Back In the Fusion et Dancing in Survival.

Je vous invite à écouter l’entrevue qui a été enregistrée lors de son passage au Théâtre Petit Champlain le 9 septembre dernier.

Author: Yannick Lepage

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :