SPINE : le premier Sommet sur l’intrapreneuriat au Québec le 20 novembre

Le 20 novembre prochain, la ville de Québec sera l’hôte du premier Sommet sur l’intrapreneuriat de la province qui se tiendra à l’Université Laval. Exposée par une foule d’hommes et de femmes d’affaires inspirants, la thématique « intrapreneuriale » du Sommet se traduira par la présentation de stratégies efficaces actuellement implantées dans des entreprises d’ici. Le concept de l’intrapreneuriat s’explique, selon Nathaly Riverin, fondatrice de l’entreprise Rouge Canari et de ce premier Sommet, par la stimulation du potentiel entrepreneurial des individus à l’intérieur même des entreprises. En contexte de pénurie de main-d’œuvre, l’intrapreneuriat se veut une stratégie éprouvée pour garder ses employés créatifs et motivés.

« 40 % des jeunes de 18 à 35 ans ont l’intention de démarrer leur entreprise ou d’acheter une entreprise existante. Les entrepreneurs ne sont-ils pas les meilleurs pour comprendre et canaliser les pulsions entrepreneuriales de leurs employés? », explique Nathaly Riverin, instigatrice de l’événement.

ALLIER INTRAPRENEURIAT ET ENTREPRENEURIAT

Créé par Nathaly Riverin, cofondatrice de l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) et présidente de Rouge Canari, le Sommet SPINE vise à éveiller la conscience des entrepreneurs face au potentiel stratégique qui dort dans leur organisation.

UN ÉVÉNEMENT QUI INSPIRE TOUT L’ÉCOSYSTÈME ENTREPRENEURIAL

De nombreux partenaires, aviseurs et entrepreneurs de renom, dont la Banque Nationale, l’EEB, Fasken, la Business Families Foundation, HEC Montréal – Familles en affaires, le Centre de transfert d’entreprise du Québec, l’Université Laval et la Ville de Québec, se sont joints au projet avec enthousiasme.

Au programme, plusieurs conférences, panels et entrevues avec des PDG d’entreprises reconnus dans leur milieu pour leur audace et leurs modèles innovateurs en intrapreneuriat. Ces entrepreneurs et gestionnaires viendront parler de leur expérience concrète, de leurs bons et moins bons coups, et de ce qu’ils ont appris, parfois à la dure.

L’INTRAPRENEURIAT POUR CONTRER LES ENJEUX DE CROISSANCE, DE RH ET DE RELÈVE

Dans un monde des affaires compétitif, l’intrapreneuriat est une nouvelle façon d’aborder la recherche, le développement et l’innovation. Pour d’autres, l’essaimage de nouvelles entreprises est une bonne façon de diversifier ses actifs tout en gardant son équipe plus petite et agile. Sans compter que démocratiser et donner des occasions d’expérimenter l’entrepreneuriat à l’intérieur même d’une organisation est une excellente façon de favoriser la relève entrepreneuriale.

DÉVELOPPER SON PROPRE MODÈLE D’INTRAPRENEURIAT

Il existe de multiples raisons et surtout de nombreuses façons d’implanter l’intrapreneuriat au sein d’une organisation. Le Sommet SPINE a été pensé dans une approche pratique, non théorique, et riche en apprentissages « accélérés » à la méthode EEB pour que les participants puissent s’en inspirer pour leur propre organisation. C’est un rendez-vous !

Les entrepreneurs et gestionnaires québécois intéressés à explorer l’intrapreneuriat comme stratégie d’attraction, de rétention et de création de valeur sont invités à participer à SPINE, le tout premier Sommet sur l’intrapreneuriat au Québec, le 20 novembre prochain à Québec.

Quoi : SPINE – Sommet de l’intrapreneuriat

Quand : 20 novembre 2019

Où : Université Laval

Site Web : rougecanari.com/evenement/spine-le-sommet-de-lintrapreneuriat-2019/

Billets : weezevent.com/sommet-sur-l-intrapreneuriat

 

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :