Star Académie de retour à TVA?

Après sept ans d’absence, Star Académie pourrait être de retour sur les ondes de TVA.

 Le réseau de télévision, dans le but de reprendre la formule, aurait entrepris des discussions avec Endemol Shine Group, firme des Pays-Bas qui détient les droits sur le concept original de Star Académie à l’échelle de la planète. 

Cette résurrection du populaire concours signifierait que La Voix serait temporairement suspendue de la programmation de TVA.

Des sources ont indiqué à l’Agence QMI que la diffusion de La Voix prendrait «une pause» pour céder sa place à Star Académie.

Toutefois, aucune décision finale n’a encore été prise.

La Voix a pris l’antenne de TVA à l’hiver 2013 et entamera sa huitième saison au début 2020. Geneviève Jodoin avait remporté les honneurs de la septième édition, le 5 mai dernier.

Les dates des préauditions 2019 ont été annoncées, plus tôt cette semaine, pour le mois d’août.

La pause de La Voix aurait lieu la saison suivante et pourrait se prolonger une saison de plus.

Version 2.0

D’après nos sources, le canevas de Star Académie, tel qu’on le connaissait, sera en outre revu afin de le rendre «plus moderne».

Le réseau TVA a refusé de commenter ces informations, mais n’a pas nié que des discussions étaient en cours avec Endemol Shine Group.

Succès

En ondes pendant cinq ans (en 2003, 2004, 2005, 2009 et 2012), Star Académie avait marqué le paysage télévisuel québécois et révolutionné les galas de variétés au petit écran en accueillant des personnalités d’envergure comme Lady Gaga, Lionel Richie, Samantha Fox et, bien sûr, Céline Dion.

Le plus récent tour de piste de Star Académie remonte à 2012 et avait couronné Jean-Marc Couture comme vainqueur, devant Sophie Pelletier.

L’émission se déclinait en quatre épisodes présentés à TVA du lundi au jeudi, où l’on dévoilait le train-train journalier des participants et leurs différents ateliers de formation, puis en un grand spectacle le dimanche soir. Chaque semaine, un candidat était éliminé par un vote du public et du jury, jusqu’à l’élection d’un grand lauréat, au bout de 10 semaines.

Cette première téléréalité d’envergure au Québec avait permis à de nombreux talents vocaux de se faire connaître et a lancé la carrière de quantité d’artistes aujourd’hui bien établis dans le milieu de la chanson. On n’a qu’à penser à MarieÉlaine Thibert, Brigitte Boisjoli, Annie Villeneuve, Étienne Drapeau, Marie-Mai, Émily Bégin, Véronique Claveau, Andréanne A. Malette, Olivier Dion, etc. D’autres visages étant passés par Star Académie se sont taillé une place dans le monde de la littérature (comme Stéphanie Lapointe et Maxime Landry, devenus auteurs) ou de la radio (comme Bryan Audet, maintenant animateur à CKOI), par exemple.

Engouement

Le gagnant de la première édition, Wilfred LeBouthillier, avait été l’objet d’un engouement extraordinaire en 2003: on parlait alors de «Wilfredmania».

Le jeune homme avait offert une visibilité enviable à son village natal de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick, qui s’était mobilisé pour le soutenir dans sa grande aventure télévisuelle.

Chaque édition de Star Académie a obtenu des cotes d’écoute faramineuses, a eu sa chanson-thème ainsi que son album officiel, et a été suivie de spectacles à grand déploiement au Centre Bell.

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :