Télévision -TOUT LE MONDE EN PARLE – Invités du 11 novembre 2018

MARIEMAI : NOUVEAU DÉPART
Après s’être séparée de celui qui créait avec elle ses chansons et avoir coupé les liens avec Québecor et les Productions J, Marie-Mai fait mentir ceux qui ont cru que c’était le début de la fin pour elle. Ainsi, la chanteuse renaît de ses cendres avec un nouvel album pour lequel elle a dû trouver une nouvelle méthode de travail et de nouveaux collaborateurs, tout en s’affranchissant de toute pression, de toutes attentes. Questionnée à savoir pourquoi elle ne participe plus à l’émission La Voix, Marie-Mai crève l’abcès…

LE PARRAIN, VERSION MONTRÉALAISE
Daniel Renaud s’est penché sur les dernières années de règne d’un mafieux montréalais parmi les plus notoires dans le livre Vito Rizzuto : La chute du dernier parrain. Pour appuyer la chronologie des événements avec moult détails, le journaliste s’est adjoint la collaboration de Lorie McDougall, retraité de la GRC, qui a suivi le parrain montréalais en filature durant de nombreuses années. Selon eux, le déclin du clan Rizzuto a marqué un tournant pour le crime organisé montréalais qui s’éloigne de plus en plus des codes qui caractérisent la classique mafia italienne. Ciao, ciao!

MARIO PELCHAT ET GUYLAINE TANGUAY : CHICANE AUTOUR D’UN TROPHÉE
Que le meilleur gagne? En critiquant le choix de l’interprète féminine de l’année lors du dernier Gala de l’ADISQ, Mario Pelchat remet en cause le système de votation de la cérémonie afin de défendre les artistes populaires qui sont selon ses dires les laissés-pour-compte de l’événement. Guylaine Tanguay, celle qui aurait selon lui dû remporter le Félix à la place de Klô Pelgag, concède bien entendu la victoire à sa collègue, mais pense que la musique country devrait occuper une plus grande place dans le gala. Dany Turcotte suggère qu’on remette à l’avenir des Mario dans un gala créé spécialement pour eux. Fin de l’histoire? On l’espère!

ÉLECTIONS DE MI-MANDAT : MI-FIGUE, MI-RAISIN
Il n’y a pas eu de vague d’un côté ou de l’autre. À l’issue des élections de mi-mandat aux États-Unis, la Chambre des représentants passe dans le camp démocrate alors que les républicains conservent le Sénat. Bref, la maison de Donald Trump craque, mais ses fondations sont encore bien solides. Selon les analystes Karine Prémont et Rafael Jacob, le président Trump se retrouve en bonne posture pour l’élection de 2020 tant qu’il a la force de l’économie de son côté et qu’il ne déçoit pas sa base. Mais attention : la Chambre a dorénavant le pouvoir de démarrer des enquêtes publiques qui pourraient jeter un pavé dans la mare pour le président.

DOMINIQUE BESNEHARD : L’AGENT FAIT LE BONHEUR
La série Dix pour cent, connue ici sous le nom Appelez mon agent, fait un malheur en France et un peu partout sur la planète. Les stars françaises s’y succèdent et jouent, par le truchement de leur propre identité, sur les codes qui régissent les dessous du show-business. L’idéateur et producteur de la série, Dominique Besnehard, s’est appuyé sur son expérience d’agent d’artistes pour transposer en série télé tout ce qu’il a vécu ou observé de l’autre côté du miroir. Si vous vous demandez comment les choses se passent ici, sachez qu’une adaptation québécoise est en chantier.

JOE BEEF OU LA FAIM DU MONDE
Parce que c’est dans le chaos que la chaleur humaine est la plus forte, les chefs David McMillan et Frédéric Morin ont créé le livre Joe Beef : Survivre à l’Apocalypse. Ovni gastronomique, le livre présente certes des recettes classiques mais propose aussi des méthodes pour confectionner du savon et des pastilles, met de l’avant la cuisine mohawk, enseigne sur l’art de faire cuire le foie gras au micro-onde, le tout sur fond d’invasion de zombies. Sous ses airs apocalyptiques, le livre insiste sur le moment de partage que représente le repas. Cuisiner avec de l’amour, ça goûte toujours bon!

 

 

 

 

 

 

 

 

@crédit photo: Karine Dufour

Auteur: Communiqués

Partager cet article sur