Théâtre – Théâtre À Corps Perdus présente Somnambules à partir du 2 mars !

LE THÉÂTRE À CORPS PERDUS PRÉSENTE
SOMNAMBULES

Spectacle en trois temps, dans une chambre secrète

Une création immersive orchestrée par Geneviève L. Blais librement inspirée des Enfants terribles de Jean Cocteau

Avec Marie Cantin, Sylvie De Morais, Alain Fournier, Étienne Pilon ainsi que (en alternance) Louka Amadeo Bélanger-Leos, Zackary Villeneuve, Alex-Aimée Martel, Rose Longchamps, Edelweiss Moutier, Marie-Maxim Landry, Marek Cauchy-Vaillancourt, Brendon Tremblay

Deux enfants électriques, tissés d’un même fil, qui ne peuvent être séparés sans que tout n’explose. Ils ont violemment besoin d’exister dans le regard de l’autre, d’y allumer des étincelles, comme s’ils étaient sur le point de disparaître. Armés d’un roman, ils jouent à «partir», mettent en scène ce qu’ils n’osent se dire pour de vrai.

Les mots de Cocteau sont prétexte pour se défier, se provoquer, s’envoûter. La chambre devient champ de bataille, théâtre d’opération chirurgicale, salle de supplice pour soutirer des aveux… Au fil des années, le jeu prend de la vitesse. Un soir, le jeu va trop loin. Le fil est coupé. Après des années de silence, Carl et Cindy se retrouvent face à face.
UN RENDEZ-VOUS SECRET

Une rue, un numéro, une petite porte. Une expérience intime, pour quelques spectateurs, qui se glisseront dans l’intimité de cette chambre. Prenez note que les lieux ne sont malheureusement pas adaptés aux personnes à mobilité réduite.

RÉSERVEZ VOTRE PLACE

Représentations à partir du 2 mars 2019
Calendrier des représentations et réservations : acorpsperdus.com
Plusieurs rendez-vous par soir
Lieu de représentation* dans Côte-des-Neiges près de l’hôpital Sainte-Justine
* Adresse et instructions transmises à l’achat du billet
Pour plus d’information : (514) 233-4420

ÉQUIPE DE CRÉATION

Écriture, collage et mise en scène Geneviève L. Blais | Scénographie, costumes et objets Fruzsina Lanyi | Dramaturgie Marc André Brouillette | Conception vidéo Sylvio Arriola | Conseiller artistique Éric O. Lacroix | Assistance à la mise en scène et coaching des jeunes interprètes Félix Emmanuel et Camille Denêtre | Installation vidéo et régie Francis-Olivier Métras

CYCLE NOCTURNALES

Après Local/Unit B1717, le Théâtre à corps perdus poursuit pour son cycle in situ NOCTURNALES. Trois créations présentées dans des lieux intimes et inusités, pour fouiller les désirs qui nous mettent en mouvement et les peurs qui nous paralysent. Trois figures féminines traversées de vertiges qui chamboulent leurs certitudes et leurs repères, les confrontant à ce qu’elles n’osent s’avouer. Trois parcours au creux de la nuit où font irruption des flammèches, éclairant des sentiers insoupçonnés.

Prochain spectacle en 2020 : Je ne sais pas si je vais revenir

THÉÂTRE À CORPS PERDUS

Célébrant cette année son quinzième anniversaire, le Théâtre à corps perdus est né d’un désir : évoquer ce dont on n’ose parler. Les écritures qui nous interpellent fouillent les zones troubles, cachées, vertigineuses.

La création in situ est l’un des pôles de notre démarche. Nous questionnons le rituel théâtral, cherchant à «déplacer» le spectateur, lui proposer une expérience immersive. Nos créations entremêlent réel et fiction, afin d’orchestrer un moment théâtral intime, envoutant et troublant. L’architecture et l’espace en deviennent la toile de fond, porteurs de sens et chargés d’histoires. Ces rendez-vous urbains ancrent la représentation dans la rencontre, ici et maintenant.

Somnambules est la dixième création du Théâtre à corps perdus. Nous y poursuivons la démarche in situ que nous explorons depuis 2003, notamment avec Local/Unit B1717, thriller immersif présenté dans les Entrepôts Beaumont (2018), ainsi que Himmelweg – chemin du ciel, parcours dans le Ciné-théâtre le Château (2014), et Judith – l’adieu au corps présenté dans le stationnement souterrain du marché Jean-Talon (2011).

Pour plus d’info: www.acorpsperdus.com
Suivez-nous : facebook.com/Theatreacorpsperdus

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :