Tomates par L’orchestre d’hommes-orchestres présenté à l’Usine C du 16 au 18 janvier !

TOMATES | L’ORCHESTRE D’HOMMES-ORCHESTRES
Du 16 au 18 janvier
Opéra indiscipliné | Québec | 1 h 15 | En français

Récipiendaire du Prix spécial – Québec de l’AQCT (association québécoise des critiques de théâtre), l’inclassable collectif L’orchestre d’hommes-orchestres apportera une note anarchiste et festive à l’Usine C pour la rentrée d’hiver avec l’opéra indiscipliné Tomates. Présentée 3 soirs seulement, du 16 au 18 janvier,  la pièce propose une réflexion politique riche et complexe, assaisonnée d’un petit grain de folie, qui appelle joyeusement à la rébellion.

Après avoir présenté Joue Tom Waits (2009 et 2010) et Kurt Weill : Cabaret brise-jour et autres manivelles (2012), c’est avec joie que l’Usine C accueille de nouveau L’orchestre d’hommes-orchestres. Avec cette nouvelle création, on retrouve la réjouissante et singulière signature de L’ODHO : écrans de toutes tailles, objets pêlemêle, mécanismes divers, balles de ping-pong et, surplombant l’ensemble, un clavecin. Parmi ce bric-à-brac, sept révolutionnaires se sont retranchés du monde, emportant avec eux des textes du collectif anarchiste Comité invisible et un conte traditionnel acadien dont les trames s’entrecoupent, se traversent et se répondent. Tomates explore les notions de crise, d’anonymat, de pouvoir et d’enfermement, pour donner vie à un opéra épique indiscipliné, où le deuxième acte en viendra à capturer le premier.

Tomates a été nominé au Prix de la critique 2018 dans les catégories « Meilleur spectacle », « Meilleure mise en scène » et « Meilleure scénographie ».

« Une sensibilité est là, à l’oeuvre, qui n’est pas si commune et qui réjouit. »
Simon Lambert, Le Devoir, 2018

Plus de détails sur
USINE-C.COM

L’orchestre d’hommes-orchestresFondé à Québec en 2002, L’ODHO se définit comme un chantier permanent des arts vivants et une plateforme de recherche et de création sur les nouveaux langages artistiques. À la fois concepteurs, bricoleurs et performeurs, les membres de L’ODHO développent depuis plus de 15 ans leur propre forme d’écriture, transversale, sans compromis et affranchie des contraintes habituelles du modèle disciplinaire. Reconnues pour leur originalité, les oeuvres du collectif rayonnent à travers le monde. Récipiendaire de nombreux prix, L’ODHO crée l’événement à chacune de ses créations

.ÉQUIPE DE CRÉATION ET DE PRODUCTION

Idéation et création L’orchestre d’hommes-orchestres avec la complicité des performeurs invités Librement inspiré de À nos Amis du Comité Invisible et du conte Le sabre de lumière et de vertu de sagesse Avec des textes tirés de L’insurrection qui vient du Comité invisible, Tomates de Nathalie Quintane, L’Empire de l’or rouge : enquête mondiale sur la tomate d’industrie de Jean- Baptiste Malet, Comment sauver le commun du communisme ? d’Erik Bordeleau.

Distribution Bruno Bouchard, Lysiane Boulva, Gabrielle Bouthillier, Simon Drouin, Simon Elmaleh, Benoit Fortier et Danya Ortmann Lumières et vidéo Philippe Lessard-Drolet Musique L’orchestre d’hommes-orchestres, J.-S. Bach, D. Buxtehude, F. Couperin et G. De Machaut avec la complicité des performeurs invités Scénographie L’orchestre d’hommes-orchestres Son Frédéric Auger Machines Pascal Robitaille Projet soutenu par le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, l’Entente de Développement Culturel MCC-Ville de Québec et Les Productions Recto Verso.

Merci à Pierre Bouchard, Danielle Boutin, Marisol Drouin, Olaf Gundel, Vivian Labrie, Bernard Langevin, Zoé Laporte

© Charles-Frédérick Ouellett

Author: Communiqués

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :